Quad-Motoneige Beaucoup de nouveaux adeptes dans les sentiers
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Beaucoup de nouveaux adeptes dans les sentiers

La fameuse Route quad a été plus visitée cet été

«Les ventes importantes de véhicules se sont traduites par un achalandage plus important des sentiers », explique le directeur général de la Fédération québécoise des clubs quad, Danny Gagnon. (Photo InfoQuad.com)
Julien Cabana

L’augmentation très importante des ventes de quad, que se soit les VTT ou les côtes à côte, a eu un effet direct sur l’achalandage des sentiers durant l’été.

«Les ventes importantes de véhicules se sont traduites par un achalandage plus important des sentiers, d’expliquer le directeur général de la Fédération québécoise des clubs quad, monsieur Danny Gagnon. Nous nous attendions à ce que ça aille bien, mais là, nous avons été surpris par le nombre de personnes qui ont utilisé les sentiers. La situation n’ira pas en diminuant avec la saison hivernale qui approche. Nous devons travailler maintenant sur un plan de réouverture des relais, parce qu’avec le froid, il faut que les gens puissent se réchauffer.»

Vraiment, le spécialiste, qui œuvre dans le domaine depuis plus de 30 ans, se disait surpris de constater la situation.

«Je ne serais pas surpris de constater aussi une augmentation importante du nombre de membres, d’expliquer le directeur. Nous avons travaillé très fort sur le principe de la vente de droits d’accès en ligne. Très honnêtement, ça a très bien fonctionné ce qui devrait entraîner des surprises pour certains clubs qui vont constater une augmentation du nombre de membres assez significative.»

Cette augmentation est due en grande partie à de nouveaux utilisateurs qui ont acheté des véhicules en grand nombre.

«Oui, nous avons constaté la présence en sentier de nouveau adeptes, mais aussi plusieurs personnes qui possédaient un véhicule, mais qui ne venaient pas en sentier. Dans le cadre de la situation de la pandémie, comme ils ne pouvaient pas aller à l’extérieur, bien des gens ont choisi de faire du quad en sentier. Il ne faut pas oublier que la meilleure façon de circuler légalement, c’est dans les sentiers. Il est certain que les nouveaux acheteurs qui se sont procuré un véhicule, voulaient l’utiliser pour s’amuser. Ils achetaient presque automatiquement un droit d’accès pour les sentiers. Nul doute que l’augmentation des utilisateurs aura un effet positif pour les clubs et la Fédération.»

LA ROUTE QUAD

Créée pour permettre la circulation entre régions et l’accès à des services de qualité, la fameuse Route quad a été plus visitée.

«Ou, j’ai pu constater que ces routes étaient utilisées plus fréquemment. Je suis moi-même un utilisateur régulier et j’ai eu l’occasion de rencontrer beaucoup de nouveaux quadistes, d’expliquer monsieur Gagnon. Il ne faut pas oublier que c’est un plaisir d’utiliser cette route pare que l’on a un accès facile à des services de qualité, quel que soit ce que l’on recherche. Les nouveaux utilisateurs vont certainement avoir beaucoup de plaisir à découvrir les différents circuits.»

Zecs Québec Argent 2

En discutant avec de nouveaux adeptes, l’expert a vite compris que ces derniers étaient satisfaits.

«Il est certain qu’en discutant avec ces nouveaux utilisateurs, j’ai pu constater qu’ils étaient satisfaits et surtout qu’ils se sont rendu compte que le quad est un très bon moyen de découvrir le Québec. C’est véritablement une nouvelle façon de faire du tourisme chez nous. Certains nous ont même avoué qu’auparavant, ils ne se procuraient un droit d’accès que pour l’été, mais que maintenant qu’ils avaient pris connaissance de la qualité et de l’ampleur du réseau, ils pensaient à acheter un droit d’accès annuel. Cet hiver, comme ces gens ne pourront pas aller nulle part, ils ont décidé de pratiquer le quad hivernal. Cela aura un effet positif pour les clubs et les différents intervenants du milieu.»

PLUS IMPOSANT EN HIVER

Pour la Fédération, la période hivernale représente la partie la plus occupée de la saison.

«C’est vraiment notre plus gros temps depuis longtemps en termes de memberships, d’expliquer monsieur Gagnon. Nous passons de 10 à 12 000 kilomètres de sentiers en été à plus de 23 000 kilomètres en hiver. La présence de ces nouveaux adeptes n’a pas causé de problèmes dans les sentiers en été, donc je ne m’attends pas à une situation différente en hiver. Toutefois, pour les clubs, cela signifie qu’ils devront faire plus d’entretien de leurs sentiers. Tout dépendant des régions et des conditions de terrain, il se peut que les conditions de certaines parties de sentiers se détériorent plus vite, entraînant automatiquement des interventions plus fréquentes de la part des bénévoles des clubs.»

Sur ce point, monsieur Gagnon n’a aucune crainte.

«Les clubs sont habitués. Ils voient à leurs affaires. Cet été, en raison des pluies abondantes, dans certains sentiers, il y au des bris assez importants. Aussitôt qu’ils l’ont constaté, les bénévoles ont fait les réparations nécessaires afin d’offrir aux quadistes les meilleures conditions de sentier possible.»

LA PÉRIODE DE CHASSE

Zec Québec

Présentement, sur plusieurs territoires qui offrent des droits de passage, la période de chasse est débutée.

«Je conseille aux quadistes de se rendre sur notre site internet www.fqcq.qc.ca, pour connaître les endroits où les sentiers sont fermés. Ce n’est pas facile à suivre les différentes périodes de chasse dans les régions. Avant de se retrouver en problème, je leur conseille de prendre le temps de bien se renseigner.»

Pour monsieur Gagnon, il n’est pas question d’importuner les chasseurs.

«Normalement, les perturbations dans la disponibilité des sentiers dans plusieurs régions durent à peu près un mois et demi ou plus. Par exemple, sur les territoires de la Sépaq, dans les réserves fauniques où nous avons des sentiers, tout est fermé depuis le 30 août. Dans leur cas, le retour de l’accessibilité aux portions de sentiers ne se fera qu’en novembre.»

Actuellement, il n’y a rien de vraiment nouveau dans les règles qui régissent la pratique du Quad.

«Pour l’instant, il n’y a rien de nouveau sauf que nous travaillons de façon intensive sur la création d’une nouvelle loi sur les véhicules hors route. Présentement, c’est le dossier de l’organisation d’un réseau structurant, qui nous occupe. Il serait protégé de façon à éviter tous les problèmes que nous vivons chaque année pour mettre en place le réseau. Nous sommes en attente des conditions fixées par le gouvernement dans ce dossier.»





Zec Québec
Zec Québec
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
Zec Québec Bronze
Sépaq aout 2020
Sépaq aout 2020 3
Passion herbale 4
Fondation de la faune- J'aime la pêche
Mont-Lebel Chasse & Pêche
Passion herbale 3