Découvertes Chaudière-Appalaches dans une classe à part
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Chaudière-Appalaches dans une classe à part

Vivre de belles expériences cet hiver

Sur le territoire du parc régional du Massif-du-Sud, les sentiers sont superbes. Ils permettent de traverser une partie des Appalaches. (Photo courtoisie Tourisme Chaudières-Appalaches)
Julien Cabana

Parmi les régions qui vous offrent la possibilité de vivre de belles expériences lors de vos randonnées de motoneige, Chaudière-Appalaches est vraiment dans une classe à part.

« Au fil des années, nous avons pu développer une offre motoneige intéressante pour les amateurs, en collaboration avec les clubs de motoneigistes de la région qui sont très impliqués, a expliqué Louis Chamberland, de Tourisme Chaudière-Appalaches. Je pratique la motoneige dans notre région et vraiment, je suis surpris de découvrir des nouveaux sites très intéressants à chaque hiver. »

Au total, la région compte 2700 kilomètres de sentiers, entretenus et balisés par 22 clubs de bénévoles.

« Notre région se démarque par son réseau de sentiers particulièrement important en toile d’araignée, qui permet de faire des boucles facilement, précise l’expert. Cela signifie qu’un couple ou un groupe peuvent loger à un endroit et parcourir des circuits différents à chaque jour de leur séjour.

« Notre offre de services est particulièrement importante en termes de service d’essence, d’hébergement, de restauration et plus. Je crois que nous offrons aux motoneigistes une région facile à voyager et très sécuritaire. »

Cette région compte sur un enneigement important avec la chaîne de montagnes des Appalaches et des sommets qui peuvent atteindre plus de 900 mètres comme le Massif du Sud par exemple.

« Nous avons une grande richesse chez nous avec la variété importante de paysages qui s’offrent aux motoneigistes. Ils peuvent circuler sur des terres agricoles, dans les montagnes ou découvrir des vues sur le Saint-Laurent très impressionnantes. 

« On peut aussi penser aux paysages miniers, aux attraits de la Beauce avec la vallée de la Chaudière. Ils peuvent circuler sur un territoire qui est toujours en mouvement avec les nombreuses dénivellations. »

SUGGESTIONS ET OUTILS

FCMQ Environnement

Si vous vous rendez sur le site internet de l’organisation, chaudiereappalaches.com/motoneige, vous allez y découvrir des suggestions d’itinéraires très intéressantes.

Il y a le Grand tour de 800 kilomètres qui vous permettra de découvrir tous les secteurs de Chaudière-Appalaches, la diversité et la beauté des paysages hivernaux. C’est une expédition que vous n’êtes pas près d’oublier. 

Lors de votre périple, vous devez absolument vous arrêter sur le mont Saint-Magloire et prendre le temps de monter au sommet de la tour d’observation, qui vous mènera à une hauteur de 3000 pieds. Vous découvrirez alors toute la beauté et l’immensité du paysage hivernal.

Si vous décidez de faire le circuit du mont du Midi, encore là, au sommet du centre de ski Massif du Sud, une tour d’observation vous offrira une vue impressionnante sur les Appalaches. On y accède via le sentier 547.

Lors de vos aventures, vous pourrez faire l’observation de chevreuils sur différents parcours. Le ravage de Saint-Georges est situé sur le sentier Trans-Québec 75, celui de Sant-Gédéon sur le sentier 580 et celui d’Armstrong/Saint-Théophile sur les sentiers 75 et 25, près de la frontière qui conduit à Jackman dans le Maine. On invite les motoneigistes à toujours respecter cette bête unique, en réduisant la vitesse et en les observant de loin.

On ajoute aux parcours disponibles ceux du pont suspendu de Saint-Martin, du secteur des érablières ou encore de la Seigneurie de Joly. Comme vous pouvez le constater, le choix est vaste.

La région participe à la carte interactive de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec, où tous les services disponibles sont bien indiqués. Les conditions de sentiers et de surfaçage y sont mises à jour quotidiennement.

UNE DÉCOUVERTE SPÉCIALE

FCMQ I Motoneige 2

Même si Louis Chamberland travaille dans la région depuis plusieurs années et qu’il la parcourt souvent en motoneige, il lui arrive de faire encore des découvertes intéressantes.

« J’ai fait une belle découverte l’année dernière sur un sentier local vers Sainte-Louise, tout près de Saint-Jean-Port-Joli et Saint-Roch-des-Aulnaies. J’ai découvert un point de vue magnifique sur le fleuve Saint-Laurent et les montagnes de Charlevoix, ajoute M. Chamberland.

« Par temps clair, en fin de journée, les couchers de soleil y sont magnifiques. C’est la preuve que même nous, dans notre propre région, nous pouvons toujours avoir des surprises. »

Avant de conclure l’entrevue, l’expert a tenu à préciser qu’il aime bien l’itinéraire L’Aventurier.

« Je trouve cet itinéraire intéressant parce qu’il permet de voir l’ensemble des points de vue sur le mont Saint-Magloire et mont du Midi. Il permet aussi aux motoneigistes de circuler dans les endroits qui offrent le meilleur enneigement de la région. Il est souvent un des premiers à ouvrir au début de la saison. »

Bon séjour en Chaudière-Appalaches. Il faut espérer avec les dernières chutes de neige que nous avons eues un peu partout sur le Québec.

Je vous souhaite un joyeux Noël.





Zec Québec septembre 2021
FCMQ I Motoneige 2
Pronature permanent 3
MFFP conservation de la biodiversité et des habitats fauniques
Zec Québec septembre 2021