Découvertes Capturer le poisson de ses rêves sur le lac Ontario
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Capturer le poisson de ses rêves sur le lac Ontario

Rencontre avec le guide très expérimenté Stéphane Tremblay, dit Mister T

Julien Cabana

Tous les pêcheurs rêvent de capturer le fameux poisson qui leur livrera un combat intense, marquant à jamais leur mémoire. C’est ce qu’il est possible de faire en tentant sa chance sur le lac Ontario.

En cette période de pandémie, il faut bien rêver à des jours meilleurs. C’est exactement ce que j’ai fait en me remémorant notre aventure de l’été dernier.

En compagnie d’un groupe d’amis, je me suis rendu rencontrer le guide très expérimenté Stéphane Tremblay, Mister T, qui sillonne les eaux de cette véritable mer intérieure depuis des années. Il nous avait recommandé de nous y rendre en début de juillet, alors que les gros saumons sont dans les parages. Nous n’avons pas été déçus.

Il est 5 h 30 le matin de notre première journée de pêche. Nous nous présentons au quai de la marina de Whitby, où on retrouve notre guide Stéphane. Bonne nouvelle en partant, la météo sera de notre côté pour toute la journée. Pas de grands vents, donc pas de vagues importantes.

Une fois rendu à la distance voulue, Stéphane commence son ballet de mise à l’eau des lignes, une chorégraphie dont lui seul a le secret. Rapidement, tout est prêt et la pêche débute.

Il ne faut que quelques minutes pour que le bal commence. Tour à tour, les lignes débutent leur chanson avec les moulinets qui sifflent. Chacun des pêcheurs passe en rotation sur les cannes où des poissons se laissent tenter par les appâts. Chacun se paie du bon temps. Les cohos, truites arc-en-ciel et les chinooks de belle taille se succèdent.

LE RÊVE D’YVAN

Fédération clubs motoneigistes

À un moment donné, un moulinet se déclenche et la ligne file à une vitesse vertigineuse. Yvan saisit la canne et commence le combat. Le guide passe à côté de moi et me fait un clin d’œil en me disant que cette fois, c’est quelque chose de gros.

Durant l’heure qui suit, Yvan se bat avec toute l’énergie qui l’habite, pour réussir à dompter le poisson-trophée qui est sur la ligne. Le poisson, comme s’il voulait le narguer, se laisse approcher assez près du bateau avant de replonger et de dérouler toute la ligne qu’Yvan avait récupérée. Un peu plus d’une heure après le début du combat, dans un geste vif comme l’éclair, Mister T puise ce vaillant combattant qui a littéralement vidé Yvan de toute son énergie.

Notre pêcheur s’assoit et admire fièrement ce magnifique saumon chinook de près de 28 livres qu’il vient tout juste de vaincre. Pour lui, c’est son rêve de pêcheur qui se réalise. Dans les autres excursions, il avait été malchanceux, perdant entre autres un magnifique poisson après 45 minutes de combat.

Malgré sa fatigue bien justifiée, notre pêcheur était tout sourire en contemplant le poisson de sa vie.

NOUS AUSSI

La danse des prises s’est poursuivie tout au long de cette première journée de pêche, pour l’ensemble du groupe. 

Fondation de la faune 2

La magie de Stéphane Tremblay s’est exercée avec d’autres prises de chinook pesant plus de 20 livres, des cohos de plus de 12 livres et des truites arc-en-ciel de huit à 12 livres. Vraiment, une partie de pêche fantastique que seul un guide expert comme lui peut vous offrir. Le même scénario s’est produit pour notre deuxième journée de pêche.

L’accès au lac Ontario est assez simple, via plusieurs marinas situées tout le long des rives. Vous avez le choix de vous y rendre avec vos propres équipements ou encore avoir recours à un guide professionnel. J’ai vite compris la chance que j’avais eue de croiser un jour Stéphane Tremblay au Salon national de la pourvoirie chasse et pêche de Québec. 

Véritable mer intérieure, avec une superficie de 18 529 km2, 85 km dans son plus large et 311 km dans son plus long, le lac Ontario représente un immense terrain de jeu où il n’est pas facile de trouver les poissons, si on n’a pas les connaissances et les équipements nécessaires. Au fil du temps, Stéphane a su développer une expertise impressionnante, permettant à ses pêcheurs de connaître des aventures hors de l’ordinaire. En consultant les photos qu’il a placées sur sa page Facebook, on comprend rapidement que des aventures comme celle que nous avons vécue, il en fait vivre à de nombreux pêcheurs chaque année. Il possède l’expérience en tant que guide et opérateur pour des plans d’eau aussi immenses. Vraiment, on se sent en sécurité avec lui.

Pour tout savoir sur les conditions et les coûts des séjours, vous pouvez vous rendre sur son site au www.pechemrt.com ou encore le rejoindre par téléphone au 514 794-9939. C’est une expérience à vivre avec un expert qui possède toutes les qualifications pour vous faire récolter le poisson de votre vie. 





Zec Québec
Fondation de la faune 2
Fondation de la faune
Sépaq avril 2021 4