Découvertes Chaudière-Appalaches, une région à visiter pour les motoneigistes
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Chaudière-Appalaches, une région à visiter pour les motoneigistes

Un réseau de 2308 kilomètres de sentiers praticables en hiver

Plusieurs passerelles imposantes permettent aux quadistes de franchir des obstacles naturels importants en Chaudière-Appalaches, tout en leur offrant des décors impressionnants. (Photo courtoisie)
Julien Cabana

Parmi toutes les régions du Québec qui offrent la pratique du Quad en hiver, nul doute que la région de Chaudière-Appalaches figure parmi les plus importantes.

Les quadistes ont accès à un réseau de 2308 kilomètres de sentiers praticables en hiver qui se divise en 1132 kilomètres de sentiers d’hiver seulement et 1176 kilomètres de sentiers quatre saisons.

«Nous avons investi beaucoup d’efforts dans le développement des activités reliées au quad parce que nous croyons que cette activité attire maintenant une large clientèle d’utilisateurs, souligne Louis Chamberland de Tourisme Chaudière-Appalaches. Ils aiment circuler avec leur véhicule dans des sentiers sécuritaires donnant accès à des paysages variés sans oublier l’accès à tous les services dont ils ont besoin.»

Effectivement, la région offre des paysages très variés. Vous circulez dans des vallées et des vallons, au travers de boisés, traversez de nombreuses érablières ou encore circulez dans les champs de terres agricoles. Il n’y a rien de monotone lors d’une randonnée dans ce coin du Québec.  

La majorité des sentiers ouverts uniquement en hiver se retrouvent dans le secteur de la Beauce.

«La raison est très simple. Comme cette partie de la région compte beaucoup de terres privées et agricoles, en hiver, les propriétaires terriens permettent aux bénévoles des clubs de bâtir des sentiers qui sillonnent leurs terres. Ils permettent d’admirer des paysages magnifiques auxquels nous ne pourrions pas avoir accès autrement.»

DES ITINÉRAIRES

Zecs Québec Argent 2

Pour l’hiver, la région offre des circuits tous aussi intéressants les uns que les autres.

«La région offre huit itinéraires potentiels dont la longueur varie entre 100 kilomètres à plus de 400. Aussi, avec ses 136 municipalités, la région offre un niveau important de services comme des hébergements, des restaurants et relais. De plus, au niveau de l’essence, il est relativement facile de trouver une station-service le long des différents parcours. »

En plus des paysages variés qui s’offrent à vous en randonnée, il y a aussi certains attraits uniques.

«La région possède aussi plusieurs infrastructures importantes qui font partie des attraits de notre coin de pays. Nous avons plusieurs ponts suspendus, des tours d’observation, des ravages de chevreuils qui permettent d’admirer ces bêtes magnifiques le long des sentiers. Vraiment, nous sommes en mesure d’offrir des aventures variées, selon que les quadistes désirent faire un survol ou une plus longue randonnée, dans nos sentiers.»

Reproduction autorisée par Julien Cabana de sa chronique parue le mardi 7 janvier 2020 dans le Journal de Québec.

 

Passion herbale 3

 

 

 

 





Zec Québec
Passion herbale 3
Sépaq janvier 2020 2
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
FédéCP- Chasseurs généreux
Passion herbale 4