Découvertes Une bonne destination de pêche hivernale
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Une bonne destination de pêche hivernale

Notre chroniqueur Julien Cabana dans la réserve faunique de Portneuf.

Les pêcheurs Karl Tremblay et Gilles Dubois, au centre, ont pu bénéficier des conseils de Martin Delisle (à gauche) et du directeur Mathieu Caron pour faire une récolte plutôt intéressante. (Photo Julien Cabana)
Julien Cabana

Pouvoir taquiner tranquillement la truite mouchetée sous la surface de lacs gelés et surtout réussir à en capturer plusieurs de belles tailles, voilà ce qui vous attend si vous décidez de vous rendre sur le territoire de la réserve faunique de Portneuf.

« Je crois que nous offrons un produit intéressant, autant pour l’amateur de pêche pur et dur que pour les petites familles qui voudraient vivre une aventure spéciale en pleine nature, affirme le directeur Mathieu Caron. Nous sommes en mesure d’offrir les meilleures conditions pour aider les pêcheurs à mettre toutes les chances de leur côté. »

Effectivement, une visite de ce territoire situé à une heure et demie de Québec nous a permis de constater que la truite était au rendez-vous. En l’espace de deux heures, nous avons pu capturer 24 belles truites, dont certaines faisaient monter la balance à plus d’une demi-livre.

Deux possibilités 

Vous avez deux possibilités pour tenter votre chance sur le territoire de la réserve.

Dans un premier temps, on y offre la pêche quotidienne dans le secteur Talbot, plus précisément au lac Proulx. Tout l’équipement est fourni.

C’est le personnel de la réserve qui creuse les trous dans la glace. Il ne vous manquera que les appâts que vous pourrez fournir ou acheter au poste d’accueil de la réserve. On a installé un relais chauffé tout près du plan d’eau.

Zec Québec Argent

Le site est facilement accessible via une route forestière très bien entretenue.

L’autre façon de vivre une aventure de pêche blanche, c’est de pouvoir pratiquer cette activité au travers de plusieurs autres, à l’occasion d’un séjour en chalet. Au total, 16 chalets sont disponibles, soit 11 dans le secteur Travers et 5 dans le secteur Talbot.

La pêche se pratique dans les eaux du lac Lindsay. Encore là, le personnel fournira tous les équipements et creusera les trous pour vous permettre de tenter votre chance. Un relais chauffé a été installé en bordure du lac.

La limite de truites est de 10 par pêcheur. Cet hiver, en vertu d’un règlement spécial en vigueur, le permis de pêche n’est pas nécessaire. Le ministre Luc Blanchette a pris cette décision afin de favoriser les petites familles et la relève.

Durant un séjour en chalet, vous aurez aussi accès à différentes activités comme le patinage, la glissade, la raquette dans des sentiers aménagés, sans oublier le ski de fond, dans des sentiers totalisant 50 kilomètres.

Comment le faire

RDVN Twitter

La meilleure façon de connaître tous les détails sur les disponibilités d’ici à la fin de la saison, les coûts reliés à chacun des forfaits ou pour connaître les conditions, il est préférable de joindre directement les gens de la réserve au 418 323-2028. Il reste encore de belles places disponibles, quelques-unes sur fin de semaine et plusieurs en semaine.

Les chalets de la réserve sont très confortables en hiver. Ils sont isolés adéquatement, équipés d’un bon système de chauffage autonome, sans oublier les poêles à bois et foyers. Tous les équipements nécessaires en cuisine sont sur place, ce qui vous assure de pouvoir vivre un séjour très agréable.

Les lacs ouverts à la pêche blanche sont ensemencés régulièrement.

Reproduction autorisée par Julien Cabana de sa chronique parue le vendredi 2 février 2018 dans le Journal de Québec. 

 





Zec Québec
RDVN Twitter
Seigneurie Lac Métis
Fondation de la faune du Québec
Virée Rose Johanne
Zec BSL été 2018
Fondation de la faune- J'aime la pêche