Découvertes Les combinés du lac Saint-Bernard dans la réserve de Mastigouche
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Les combinés du lac Saint-Bernard dans la réserve de Mastigouche

Une offre de pêche pour satisfaire les adeptes

Karl Tremblay et Michel Simard heureux de leur récolte de truites mouchetées sur le lac Rose. (Photo Julien Cabana)
Julien Cabana

Le secteur du lac Saint-Bernard, sur le territoire de la réserve faunique de Mastigouche, vous offre l’occasion de faire un doublé très intéressant : truites grises et truites mouchetées.

« Il s’agit d’une offre de pêche assez unique, qui peut satisfaire les pêcheurs des deux espèces, tout en leur offrant une expérience accessible », explique le directeur Éric Harnois.

« Je considère que ce site, pour la qualité de pêche et la facilité d’accès, représente une de nos meilleures offres de pêche dans la réserve », ajoute-t-il.

Le premier élément très positif d’un séjour de pêche là-bas, c’est le chalet. Situé à dix kilomètres de l’accueil Pins-Rouges, ce chalet type, bâti au début des années 2000, peut accueillir très confortablement quatre personnes, en offrant tout le nécessaire pour vivre un séjour en plan européen.

Il est situé en dehors du camping, dans un endroit isolé avec un accès direct au lac Saint-Bernard. En tout temps, vous avez un accès à la pêche sur le lac Saint-Bernard avec deux chaloupes.

Pour la pêche de la truite mouchetée, vous avez à votre disposition une dizaine de lacs très faciles d’accès.

Les pêcheurs qui sont au chalet ont toujours le premier choix pour les lacs de truite mouchetée. Il n’y a pas de tirage au sort. Il suffit de vous présenter au gardien sur place et de lui mentionner sur quel lac vous désirez pêcher et le tour est joué.

« Nous voulons que ce soit simple et facile pour les pêcheurs qui nous visitent, avance le directeur. C’est une belle façon de vivre une aventure de pêche tranquille, qui peut aussi servir à initier des gens à la pêche. »

LA PÊCHE

Pour la pêche de la truite grise, rien de plus simple. Il vous suffit de vous rendre sur le lac Saint-Bernard et d’écouter les conseils du gardien qui a plus d’un tour dans son sac. Il vous indiquera les bons coins de pêche sur le lac.

Sépaq septembre 2019 3

En ce qui a trait à la technique, elle est simple. Il suffit de pêcher à la traîne avec un poisson articulé bleu ou orange et le poisson mordra.

Vous pouvez aussi utiliser pour la traîne une canne à mouche avec une soie calante et au bout, une imitation de sangsue Wolly Bugger noire par exemple.

Il arrive aussi que certains pêcheurs connaissent du succès en pêchant à la dandinette, alors que leur chaloupe dérive sur la surface du lac. Nous n’avons pas essayé cette façon de faire.

En mai et juin, les grises sont plus en surface. Aussitôt que les grandes chaleurs arrivent, comme dans tous les autres lacs, le poisson va se terrer dans les fosses plus profondes.

Le poids moyen des grises est d’un kilo, sauf que certains plus chanceux en ont capturé de deux et trois kilos.

Pour la truite mouchetée, un des points très importants à noter, c’est que les lacs accessibles ont été aménagés afin que le poisson morde lorsque les pêcheurs se présentent.

Comme le mentionnait le directeur, c’est une belle occasion d’initier des jeunes à la pêche puisque l’accès et les techniques sont fort simples.

La pêche à la traîne avec une bonne vieille Lake Clear argent et or ou encore un Mooselook de couleur orange avec un bas de ligne et des vers de terre, a donné d’excellents résultats.

Très rapidement, nous avons pu capturer nos limites avec des prises dont le poids variait entre 200 et 230 grammes, la taille moyenne des truites de la réserve.

Club de tir BSL 2

UNE GESTION SERRÉE

Au fil du temps, à chacune de mes visites sur ce territoire assez exceptionnel qu’est la réserve Mastigouche, je m’étonne toujours de constater que la qualité de pêche est presque toujours au rendez-vous.

« Je crois que cela vient du fait que nous exerçons une gestion très serrée de la pêche, explique le directeur. Non seulement nous gérons les limites de prises de chacun des lacs, mais aussi, nous procédons avec des ouvertures en différé tout au long de la saison. Cela signifie qu’un pêcheur qui nous visite en juillet ou en août peut se retrouver sur un lac qui vient tout juste d’être ouvert pour la pêche. De cette façon, nous sommes certains que la qualité de l’expérience de pêche et les résultats positifs sont au rendez-vous. »

Chose certaine, si vous planifiez un séjour là-bas, vous ne vous tromperez pas.

Sur l’ensemble du territoire, vous allez certainement trouver le secteur qu’il vous faut pour votre séjour.

Tout comme dans le secteur Saint-Bernard, les mouchetées du lac Marcotte, du secteur Ouabiti, du lac Au Sable et autres, vous attendent.

Pour en savoir plus sur les disponibilités d’ici à la fin de la saison, vous pouvez rejoindre les gens du bureau de Saint-Alexis-des-Monts au 819 265-2098 ou encore, rendez-vous sur le site www.sepaq.com, sous l’onglet réserve faunique de Mastigouche.

 





Zec Québec
Club de tir BSL 2
Sépaq juillet 2019 2
Virée Rose Johanne
Mont-Lebel Chasse & Pêche
Zec Québec Bronze
RDVN Twitter
FédéCP
Fondation de la faune- J'aime la pêche
Fondation de la faune du Québec