Découvertes « Faribault, au Pays des Géants », un territoire d’exception pour l'orignal
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

« Faribault, au Pays des Géants », un territoire d’exception pour l'orignal

Entrevue avec la responsable du service à la clientèle, Nathalie Arbour

Avec ce haut succès de chasse, la qualité des orignaux récoltés et la situation géographique et stratégique du territoire, pas étonnant qu’on se bouscule au portillon de la Pourvoirie Faribault. (Photo Facebook)
Ernie Wells

« Faribault, au Pays des Géants », c’est l’appellation attractive de la Pourvoirie Faribault, au cœur de la sauvagerie gaspésienne, entourée par le Parc de la Gaspésie et les Réserves fauniques de Matane et Dunière.

Occupant une petite superficie de 44 km2, La Pourvoirie Faribault, sous gestion privée, appartient à la Société d’Exploitation des Ressources de la Vallée (SERV), à Lac-au-Saumon, dans la Vallée de la Matapédia.

La Pourvoirie Faribault est située à 90 kilomètres de Causapscal, via le Chemin Lacroix.

« Et c’est très bien indiqué pour se rendre jusqu’à la pourvoirie. La route est très agréable, beaucoup de montagnes et des paysages de toute beauté à couper le souffle », note fièrement la responsable du service à la clientèle à la SERV, Nathalie Arbour. La Pourvoirie Faribault est à 758 km de Montréal et 535 km de Québec.

Un territoire d’exception!

On a vite deviné que la situation géographique de la Pourvoirie Faribault en fait un territoire d’exception pour chasser l’orignal sur ce territoire giboyeux que certains appellent encore le « Bloc Faribault ».

On lui doit cette appellation en raison de la forme du territoire qui est parfaitement rectangulaire, enclavé entre un parc, où la chasse est interdite, et deux réserves fauniques aux fortes densités d’orignaux.

La Pourvoirie Faribault a un slogan unique, « FARIBAULT, au Pays des Géants ». Ça donne le gout d’aller y chasser l’orignal bien panaché.

Et pour cause, l’histoire de Faribault nous rappelle une chasse mémorable en 1988. Charles Roy, de Cap-Chat, a récolté, à l’arc, un orignal trophée qui a délogé à l ’époque tous les records dans le classement « Orignal du Canada », selon la mesure Pope and Young, avec un « score » de 221 1/8, pour un panache de 66 pouces et 1/18 pouces (169 cm), dans sa partie la plus large.

Orignal et rien d’autre

Zecs Québec Argent 3

Autre grande particularité, on n’y chasse que l’orignal sur le territoire de la Pourvoirie Faribault. Pas de chasse du petit gibier, pas de cerf de Virginie, pas de chasse de l’ours; mais on y pense, et on ne pêche pas la truite mouchetée, ni le saumon.

Le territoire Faribault fait partie du bassin versant de la rivière Cascapédia qui se déverse dans la Baie-des-Chaleurs. Pendant plus de 11 mois par année, les orignaux ne sont pas dérangés par le va-et-vient des visiteurs.

À tout seigneur, tout honneur, l’orignal est le roi de ce territoire, le haut taux du succès de chasse est au rendez-vous à chaque année, et la SERV veut maintenir sa réputation d’excellence au « pays de géants ».

« C’est certain que cette appellation augmente la pression sur l’organisation. Pour notre clientèle, on voudrait toujours avoir de grands orignaux aux panaches démesurés, mais on ne peut les attacher ces « géants ». Néanmoins, les chasseurs sont toujours très satisfaits des trophées qu’ils récoltent », ajoute Nathalie Arbour.

Deux séjours pour 18 jours de chasse

On y chasse seulement l’orignal sur la Pourvoirie Faribault, et pas longtemps. Le taux d’exploitation de la ressource est très faible. La saison de la chsse dure seulement 18 jours par an.

Un forfait; 10 jours; neuf nuits, pour la chasse à l’arc, de la fin septembre au début octobre, et un forfait identique pour la chasse avec arme à feu, de la mi-octobre à la fin octobre.

« Nous accueillons un total de 34 groupes pour les deux chasses arc et arme à feu, soit 17 groupes répartis dans 17 zones, lesquelles varient de 90 à 412 hectares. Ça donne de très beaux territoires de chasse. En 2018, les archers ont récolté 14 orignaux et 19 bêtes à la carabine. En 2017, le tableau est de 13 orignaux et 16 à l’arme à feu. En 2016, les archers ont prélevé 18 orignaux et les chasseurs à l’arme à feu ont prélevé 16 orignaux», précise Nathalie Arbour.

Les forfaits offerts sont uniquement en Plan Européen. Et la clientèle loge dans huit camps, un chalet et un pavillon. Toutes des habitations sont pour quatre personnes, sauf le vaste pavillon tout en bois, appelé le grand camp, qui peut accueillir 42 personnes. C’est immense!

Fondation de la faune- J'aime la pêche

La pourvoirie offre les services d'éviscération et d’assistance dans le transport du gibier, du lieu d’abattage jusqu’à l’entreposage réfrigéré du grand gibier.

Des groupes très fidèles

Avec ce haut succès de chasse, la qualité des orignaux récoltés et la situation géographique et stratégique du territoire, pas étonnant qu’on se bouscule au portillon de la Pourvoirie Faribault.

« Nous avons des groupes de chasseurs très fidèles, de cinq, 10, 20 et même 30 ans. Mais à chaque année, certains groupes libèrent leur séjour. Les chasseurs intéressés doivent communiquer avec nous. Nous avons une liste d’attente que nous respectons religieusement. Il peut se passer entre un an et trois ans avec qu’un groupe ait le privilège de venir chasseur sur le Faribault. Un chasseur avait réservé son groupe en 2017 et il était très heureux d’apprendre récemment qu’il a obtenu son forfait pour 2019 », relate Nathalie Arbour. (418 778-5877, poste 221).

Pour écouter les propos de Nathalie Arbour, cliquez sur le lien ci-haut. 

 

-30-





Zec Québec
Fondation de la faune- J'aime la pêche
Virée Rose Johanne
FédéCP
Zec Québec
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
Sépaq octobre 2019 4
Sépaq octobre 2019 2
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
Zec Québec Bronze
Fondation de la faune du Québec