Chasse Cerfs du parc Michel-Chartrand de Longueuil: la FédéCP salue la décision
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Cerfs du parc Michel-Chartrand de Longueuil: la FédéCP salue la décision

Une solution fiable et peu coûteuse selon l'organisme

Les modalités du projet initié par Longueuil ne sont pas encore connues, mais la FédéCP ne suggère pas l’embauche d’une entreprise spécialisée dans l’abattage d’animaux. (Photo archives La Presse Canadienne)

La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FédéCP) se réjouit de la décision de la Ville de Longueuil concernant la mise en place d’une chasse contrôlée par arbalète des cerfs en surnombre dans le parc Michel-Chartrand.

Cette ouverture envers la chasse permet d’entrevoir une meilleure intégration des chasseurs dans une stratégie de gestion des animaux sauvages en milieu périurbain qui serait préventive, en plus d’être fiable et peu coûteuse.

Considérant les multiples problèmes de surpopulation, de cerfs ou d’autres espèces, à travers le Québec, une telle stratégie est essentielle pour préserver les écosystèmes et réduire les désagréments pour les citoyens.

Impliquer les chasseurs 

Les modalités du projet initié par Longueuil ne sont pas encore connues, mais, étant donné le caractère commun des ressources fauniques de la province, la FédéCP ne suggère pas l’embauche d’une entreprise spécialisée dans l’abattage d’animaux.

Cette avenue n’est pas usuelle au Québec et est inutilement onéreuse. Il serait plutôt opportun de procéder à un tirage au sort pour sélectionner des chasseurs qui pourraient participer à ce projet.

Rappelons que la chasse à l’arbalète, d’une portée limitée, est sécuritaire et adaptée au contexte de la chasse en milieu périurbain.

Zecs Québec septembre 2021

La chasse comme outil de gestion à long terme

Il est important de considérer que le contrôle d’une population animale, surtout si elle tend à la surpopulation, doit se faire régulièrement et non en une seule fois.

La chasse devrait donc être planifiée à long terme et les modalités de chasse, quant à elles, pourraient être ajustées d’année en année. Un plan de chasse bien préparé permettrait à la municipalité de Longueuil d’atteindre ses objectifs de réduction de la population de cerfs sans retourner à une situation aussi critique que celle vécue actuellement.

Cette méthode est également beaucoup plus simple et moins onéreuse qu’une solution complexe comme la stérilisation.

Partage de la venaison

Soulignons la décision honorable de distribuer la viande aux organismes de bienfaisance, qui démontre bien l’esprit dans lequel se fait la chasse.

Pronature

Les chasseurs ont un rôle important en assurant la stabilité des populations d’animaux sauvages, mais contribuent aussi à nourrir la communauté grâce à la venaison. La mise en place d’une chasse organisée permettrait d’offrir l’opportunité aux chasseurs de faire don d’une portion de leur venaison.

Le programme Chasseurs généreux, propulsé par la Fédération, démontre la générosité des chasseurs qui ont partagé en moyenne 6000 livres de viande avec les gens dans le besoin chaque année.

 





Zec Québec septembre 2021
Pronature
Pronature