Chasse Une expédition rassurante de l’état des cerfs sur Anticosti
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Une expédition rassurante de l’état des cerfs sur Anticosti

Les observations d'un résident saisonnier de Port-Menier, Pierre Larose

Une rare scène hivernale de l’auberge McDonald, située en bordure de la rivière à saumon du même nom, située du côté centre nord de l'île d'Anticosti. (Photo Courtoisie Pierre Larose)
Ernie Wells

Plusieurs chasseurs qui se rendront à l’île d’Anticosti l’automne prochain, sont inquiets de l’état du troupeau en raison de l’hiver rigoureux et des chutes abondantes et successives de neige que l’on connaît dans l’Est du Québec.

En entrevue à « Rendez-Vous Nature », un résident saisonnier de Port-Menier, un ex-guide de chasse bien connu sur l’île, Pierre Larose, délégué commercial de SÉPAQ-Anticosti, raconte sa récente excursion en motoneige dans l’île avec des résidents de Port-Menier, et il partage ses observations.

Pierre Larose connaît l’île comme le fond de sa poche. Il y séjourne depuis 36 ans, soit depuis 1986. Au cours du dernier hiver, Pierre a fait deux excusions hors-piste dans l’île, une en février et une toute récente en mars.

« On se promène un peu partout, selon les conditions. On fait environ 200 km dans une journée. Oui, il y a eu beaucoup de neige cet hiver, mais le cerf de l’île est habitué aux conditions actuelles, avec quatre pieds de neige. On a vu bien pire il y a sept - huit ans. Pour l’instant, on n’a pas peur pour le cerf d’Anticosti », estime Pierre Larose.

Zec Québec septembre 2021

Très peu de carcasses

Au cours de sa dernièe excursion, il a compté quelques carcasses de jeunes cerfs. C’est un constat somme toute rassurant pour les amateurs qui se rendront chasser sur Anticosti l’automne prochain. Du moins à date. À ce temps-ci, les cerfs ressentent la fatigue d’un très long hiver et leur couche de gras diminue chaque jour. Nous sommes au début avril. Vitement le mois de mai.

On peut entendre ou réentendre cette entrevue avec Pierre Larose qui nous fait découvrir Anticosti en hiver : « C’est magique et grandiose », dit-il, en cliquant sur le lien ci-dessus.

Zec Québec septembre 2021

Photo du bas: 

Cette pancarte de signalisation, au km 60 de la route Transanticostienne, laquelle traverse l’île d’Ouest en Est, donne une bonne idée de l’épaisseur de la neige. « Le cerf de l’île est habitué aux conditions actuelles, avec quatre pieds de neige », note Pierre Larose. (Photo Courtoisie Pierre Larose)





Zec Québec septembre 2021
Zec Québec septembre 2021
Zec Québec septembre 2021