Chasse Tous les chasseurs de gros gibiers contribuent à Chasseurs Généreux 
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Tous les chasseurs de gros gibiers contribuent à Chasseurs Généreux 

À gagner, un séjour avec SÉPAQ-Anticosti

Le Centre de coupe de viande Bruno Tremblay a pris son engagement envers Chasseurs Généreux à cœur. Le couple propriétaire remet 1 $ par livre de venaison donnée aux Banques alimentaires du Québec. (Photo FédéCP)
Ernie Wells

La présente chasse du chevreuil à l’arme à feu représente la dernière période de la saison 2021, du moins sur le continent, et la chasse de l’orignal se poursuit aussi dans les réserve fauniques de la SÉPAQ.

La chasse du cerf de Virginie suit évidemment la période de la chasse de l’orignal dans les zecs et les territoires publics, laquelle était permissive cette année, ce qui donnait l’opportunité aux amateurs de récolter indépendamment le mâle, la femelle et le veau. Et conséquemment, la récolte a été très bonne.

Les centres de débitage ont été débordés à préparer la précieuse venaison. Et pour plusieurs, le travail n’est pas fini.

D’où l’importance de rappeler la tenue du programme humanitaire « Chasseurs Généreux », ainsi que les modalités de donation volontaire de venaison de cerf, orignal et ours, avec en entrevue la porte-parole de La Fédération québécoise des Chasseurs et Pêcheurs (FédéCP), Émily Vallée.

PRONATURE RIMOUSKI

Avec la FédéCP depuis 2016

Faut aussi rappeler qu’à partir de 2016, la FédéCP a donné une visibilité provinciale à l’œuvre humanitaire en permettant aux chasseurs du Québec de contribuer à « Chasseurs Généreux » qui a été lancé en 2013 dans les régions de Rimousk-Neigettei et La Mitis, par les frères Simon (Pourvoirie LeChasseur), Claude et Yves Lemay, Mario Ross, des boutiques PRONATURE de Rimouski et Amqui, et Louis Vézina, ex-directeur de Moisson Rimouski-Neigette. Entre 2013 et 2015, les cofondateurs d recueilli 3 500 livres de venaison distribués par les Moisson Rimouski-Neigette et La Mitis.

En 2019, une année permissive de l’orignal, les dons de viande sauvage avaient dépassé 2018; année sélective du mâle seulement, avec plus de 1 000 livres, pour un total 6 500 livres ou 2 950 kilos, ce qui représente 40 410 portions de venaison remises aux familles dans le besoin.

Cossette 5

En 2020, en dépit de la Covid-19, quelque 5 900 livres de venaison ont été distribuées aux familles. Avec le succès de la chasse de l’orignal cette année, des records de dons sont attendus. Les dons sont acceptés jusqu’au 21 décembre.

Pour écouter Émily Vallée, cliquez sur le lien ci-haut.





Zec Québec septembre 2021
Cossette 5
Cossette 4