Chasse Ultimatum au ministre Dufour pour qu’il autorise la RTLB en Gaspésie dès 2021
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Ultimatum au ministre Dufour pour qu’il autorise la RTLB en Gaspésie dès 2021

Le temps joue en défaveur du troupeau de chevreuils de la région

« Si le ministère ne veut pas prendre notre dossier des cerfs au sérieux en Gaspésie, on va s’en occuper, comme on l’a fait avec l’orignal », lance le président de l’Association Sportive Chasse Pêche de la Baie-des-Chaleurs, Pierre Henry.
Ernie Wells

La situation du cerf en Gaspésie ; Zones 1 Nord et 1 Sud, continue de préoccuper des chasseurs et la menace de boycotter la prochaine saison de chasse est toujours dans l’air, si Québec refuse d’appliquer la RTLB dès cette année.

Le président de l’Association Sportive Chasse Pêche de la Baie-des-Chaleurs, Pierre Henry, accentue ses pressions sur les autorités de Forêts, Faune et Parcs Québec, afin que le ministre Pierre Dufour fasse une exception pour la Gaspésie dès 2021.

.En entrevue exclusive à « Rendez-Vous Nature » en juin dernier, le #1 de la faune avait indiqué qu’il s’attendait à un bilan rapidendu projet pilote de cinq ans sur la RTLB en Estrie, qui sera produit au début de 2022. Si les conclusions de l’expérience sont favorables à l’exportation de la RTLB vers d’autres Zones où le cerf « tire de la patte », comme en Outaouais et en Gaspésie, le ministre Dufour s’était dit favorable à l’appliquer rapidement, dès 2022.

Ultimatum

Ce qui ne fait pas l’affaire de Pierre Henry. Selon lui, le temps joue en défaveur du troupeau de chevreuils de la Gaspésie et il est urgent de le protéger pour assurer la pérennité du cheptel. Il y va même d’un ultimatum.

« Si le ministre ne me donne pas de réponse positive, j’appelle toutes les associations de la Gaspésie et je les informe de ma position et on boycotte la chasse du chevreuil en 2021. Je demande une chose au ministre Dufour, qu’il autorise la RTLB en Gaspésie dès 2021, et non en 2022 et ça va s’éteindre là », tranche le bouillant président.

Sépaq septembre 2021 5

Pierre Henry demande aux autorités du MFFP de croire les chasseurs Gaspésiens quand ils dénoncent la rareté de l’espèce.

« Dans les années 1990, on a ri de nous quand on a dit que le cheptel chevreuil était en forte diminution. Quand le ministère s’est réveillé, il restait seulement 500 cerfs dans toute la Gaspésie », relate-t-il. Et il ajoute : « Si le ministère ne veut pas prendre notre dossier des cerfs au sérieux en Gaspésie, on va s’en occuper, comme on l’a fait avec l’orignal quand Québec a voulu nous imposer l’alternance. On est parti de 10 000 permis pour l’orignal en 1990, et on compte 24 912 permis vendus en 2020. On n’a pas si mal géré notre troupeau en refusant l’alternance ».

Pertes de 212 162$

En 2020 en Gaspésie, il s’est vendu 1 095 permis réguliers de cerf dans la Zone 1 Nord (59,88$), et 2 403 dans la 1 Sud, auxquels on ajoute 39 permis supplémentaire à 33,78$, (2e cerf dans une autre zone), dans la Zone 1 Nord et 41 dans la Zone 1 Sud. « Est-ce que le ministère de Pierre Dufour est prêt à perdre 212 162$ », s’interroge Pierre Henry.

Ce dernier s’étonne que le décompte des survols des ravages de cerfs de 2017 et 2019 en Gaspésie n’ait pas dénombré les chevreuils et que les deux opérations aient coûté 122 000$. Le MMFP affirme que le cheptel de cerf est bien portant et en surabondance dans la Zone 01 avec une estimée conservatrice de 3 000 bêtes.

PRONATURE RIMOUSKI

« Non, on en voit plus de chevreuils. J’ai vu un seul cerf depuis le printemps 2021. J’aimerais savoir où le ministère les mets les 3 000 chevreuils « bien portants » et sur quel rapport il s’appuie », s’interroge le bouillant Pierre Henry. Puisqu’il s’agissait de l’inventaire aérien de l’habitat, aucun inventaire physique du cheptel n’a été effectué.

La RTLB

La RTLB vise à protéger les jeunes mâles d’un an et demi; daguets ou « spikes », afin de leur donner la chance de croître et de devenir des géniteurs plus robustes, tout en assurant une qualité de chasse accrue aux amateurs.

Avec le projet de la RTLB dans les Zones 6 Nord et 6 Sud, la chasse est permise aux cerfs mâles adultes possédant au moins trois pointes de 2,5 cm ou plus d'un côté du panache, et s'applique à toutes les périodes de chasse des deux zones 6, et pour tous les engins; arbalète, arc, arme à feu et arme à chargement par la bouche. La récolte de biches et de faons est permise seulement par tirage au sort.





Zec Québec septembre 2021
PRONATURE RIMOUSKI
Sépaq septembre 2021 4
Fondation de la faune 2