Chasse Futur plan de gestion du petit gibier : les amateurs répondent au sondage
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Futur plan de gestion du petit gibier : les amateurs répondent au sondage

Entrevue avec Martin Gaudreau du Club des bécassiers du Québec

Le président du Club des Bécassiers du Québec (CBQ), Martin Gaudreau, est préoccupé par l'accès de plus en plus réduit des amateurs aux territoires organisés et la diminution des perdrix grises. (Photo courtoisie Martin Gaudreau)
Ernie Wells

Le président du Club des bécassiers du Québec (CBQ), Martin Gaudreau, presse les amateurs de la petite chasse à répondre avant la fin mars, au sondage de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FédéCP).

L'exercice s'effectue en prévision du prochain Plan de gestion 2024-2032.

La FédéCP participera aux discussions avec Forêts, Faune et Parcs Québec, et les réponses au sondage la guideront dans l’élaboration du futur Plan de gestion du petit gibier, avec les attentes des chasseurs devant les autorités concernées au ministère.

Après les plans de gestion du cerf de Virginie, du dindon sauvage, du pie?geage de l’ours noir, du dindon sauvage et l’omble de Fontaine jusqu’en 2028, place au plan de gestion du petit gibier.

Espèces actuelles et futures

Sépaq 5

En entrevue à « Rendez-Vous Nature », Martin Gaudreau parle de ses préoccupations et de ses attentes sur le devenir de la chasse du petit gibier, qui regroupe principalement quatre espèces, à savoir la ge?linotte huppe?e, appelée perdrix, le lie?vre d’Ame?rique, le te?tras du Canada et la Perdrix grise.

Le sondage s’intéresse à de nouvelles espèces de comme le raton laveur, l’écureuil, le rat musqué , le castor, la martre d'Amérique, le pékan, la loutre de rivière, le cormoran pour aider les perchaudes du Lac St-Pierre, le grand corbeau, le renard, et le lynx.

Un Plan de gestion consiste essentiellement à augmenter les populations des différentes espèces ciblées, ainsi que favoriser et accroître le nombre de chasseurs. Le sondage de la FédéCP ne fait pas allusion à la Bécasse d’Amérique, qui est un oiseau migrateur sur lequel Québec n’a pas de juridiction.

Le président du CBQ se dit préoccupé par la protection du petit gibier à plumes et l'accès de plus en plus réduit des chasseurs aux territoires organisés. La diminution des perdrix grises dans les plaise du Saint-Laurent, en raison notamment des grandes cultures, les pertes de brise vents dans les champs et les différents engrais utilisés qui minent la survie de l'espèce, préoccupent également Martin Gaudreau.

Sépaq avril 2021 4

Une entrevue pour tous les amateurs de petit gibier avec président du Club des bécassiers du Québec à « Rendez-Vous Nature ». Cliquez sur le lien ci-haut. 





Zec Québec
Sépaq avril 2021 4
Zec Québec Bronze