Chasse Gros gibier et dindon sauvage: Québec dévoile ses statistiques de récolte 2020
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Gros gibier et dindon sauvage: Québec dévoile ses statistiques de récolte 2020

L’orignal demeure l’espèce la plus populaire auprès des chasseurs

L’orignal demeure l’espèce la plus populaire auprès des chasseurs de gros gibier. Plus de 170 000 adeptes se sont procurés un permis, un nombre semblable à celui des dernières années comparables, soit les années restrictives.

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs dévoile le bilan de la récolte de dindons sauvages, d’ours noirs et d’orignaux pour l’année 2020 au Québec.

Ce bilan a été influencé par la mise en œuvre de la révision à mi-parcours du plan de gestion du dindon sauvage et par le nouveau plan de gestion de l’ours noir, qui avaient notamment pour but de donner de nouvelles occasions aux chasseurs et piégeurs.

Dindon sauvage

La saison de chasse printanière 2020 a attiré un nombre similaire d’adeptes qu’au cours des dernières années avec plus de 17 600 permis vendus.

Une récolte record de dindons a été faite ce printemps avec près de 8 600 oiseaux récoltés. Un peu plus de 2 200 chasseurs ont réussi à récolter deux dindons à barbe, un résultat semblable à l’an dernier.

De plus, pour une première fois à l’automne 2020, la chasse au dindon sauvage était permise dans quelques zones. Chaque chasseur était autorisé à récolter un individu avec ou sans barbe pendant cette période.

Plus de 4 600 chasseurs ont réussi à récolter près de 900 dindons, dont 70 % étaient des femelles.

Fédération clubs motoneigistes

Ours noir

Pour la première année du nouveau plan de gestion, les chasseurs résidents ont répondu « présents », comme en témoigne l’augmentation de permis de 20 % chez cette clientèle.

Le nombre total d’adeptes pour cette chasse se maintient donc à un peu plus de 17 600. Au final, c’est près de 5 700 ours noirs qui ont été récoltés, soit 84 % par la chasse et 16 % par le piégeage, ce qui se situe dans la moyenne des années passées.

La saison printanière demeure celle qui rassemble le plus grand nombre d’adeptes avec plus de 90 % de la récolte totale.

Orignal

L’orignal demeure l’espèce la plus populaire auprès des chasseurs de gros gibier. Plus de 170 000 adeptes se sont procuré un permis, un nombre semblable à celui des dernières années comparables, soit les années restrictives, durant lesquelles il est interdit de chasser les femelles dans la majorité des zones de chasse.

Sépaq février 2020 2

Avec plus de 20 000 orignaux récoltés, la saison 2020 est aussi comparable aux années antérieures. Le succès de chasse global aux mâles adultes, le meilleur indicateur des tendances des populations, est stable à l’échelle provinciale.

Pour obtenir tous les détails sur les statistiques de récolte 2020, vous pouvez consulter le site Web du Ministère. Veuillez noter que des mises à jour peuvent encore être effectuées et ainsi apporter des modifications mineures aux statistiques.

Malgré le contexte exceptionnel de l’année 2020 en raison de la COVID-19, les chasseurs et piégeurs ont tout de même pu pratiquer leur activité et, de manière générale, le gibier a été au rendez-vous.

Le Ministère tient d’ailleurs à saluer les chasseurs et piégeurs pour le respect démontré à l’égard des mesures sanitaires, ainsi que pour avoir collaboré activement au suivi des populations de gibier en fournissant des données essentielles à leur gestion.





Zec Québec
Sépaq février 2020 2
Fédération clubs motoneigistes