Chasse Comment choisir son prochain territoire de chasse de l’orignal?
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Comment choisir son prochain territoire de chasse de l’orignal?

Certains aspects sont à privilégier par les amateurs

« J’ai déjà récolté 6 orignaux en 6 dans des zones de chasse en forêt mature, très difficiles d’accès. J’ai des chasseurs passer avant et après moi dans ces mêmes secteurs, sans apercevoir un seul orignal », confie Charles-Henri Dorris.
Ernie Wells

Avec les inscriptions aux tirages au sort de la chasse des grands gibiers dans le réseau des 13 réserves fauniques de la SÉPAQ, en cours jusqu’au 15 janvier, les chasseurs rêvent déjà à leur saison de chasse 2021.

Chasser dans les territoires structurés des réserves fauniques est une chose, mais il y a aussi la chasse de l’orignal dans les autres territoires, comme les zecs, les terres publiques ou les terres de la Couronne.

Il importe non seulement de choisir un nouveau secteur de chasse, mais encore faut-il savoir comment le choisir ce nouveau territoire

Cette semaine à « Rendez-Vous Nature », notre chroniqueur, auteur, guide et formateur, Charles-Henri Dorris, reconnaît qu’en raison des conditions hivernales que nous connaissons, avec très peu de neige au sol pour la période de l’année, on peut accéder aisément à la forêt.

Selon lui, certains aspects sont à privilégier quand vient le temps de choisir un secteur de chasse de l’orignal.

Le plus important

Fédération clubs motoneigistes

« Le type de terrain, est selon moi le plus important. L’âge moyen des couverts forestiers, dictera l’accessibilité ou non à ces derniers. Bien des chasseurs, en vieillissant, n’ont plus les capacités d’aller chasser loin en forêt. Un secteur de vieilles forets matures sera parfait pour des jeunes chasseurs aventuriers et équipés pour sortir une bête du « bois ». En contrepartie, un groupe de chasseurs âgés, qui ne peut travailler, trop fort, pourrait être grandement déçu d’une chasse dans de telles réalités forestières », explique le spécialiste des grands gibiers.

Lors de cette entrevue, Charles-Henri Dorris donne son avis sur le choix de son terrain de chasse de l’orignal, en regard du taux succès ou du nombre de bêtes prélevées lors de la dernière saison 2020.

« Quoique bien des groupes débutent leurs analyses avec les statistiques de récolte de bêtes, je le déconseille. J’ai guidé et effectué des tournages dans des secteurs de chasse où j’ai réussi à obtenir 6 récoltes en 6 dans des zones de forêt mature très difficiles d’accès. La moyenne de distance parcourue pour sortir un orignal de ces zones était de 1,4 km. Ajoutons à cela qu’une de ces récoltes nous a demandés 12 heures de travail intense. J’ai vu des chasseurs, passer avant et après moi dans ces secteurs et ne même pas apercevoir un seul orignal. Ces chasseurs demeuraient près des vieux chemins forestiers », relate-t-il.

Trophées en vue

« Recherchez-vous des trophées ? », demande Charles-Henri Dorris. « Si la réponse est oui, les vieilles forêts matures peuvent parfois habiter de moins fortes densités de bêtes mais permettre à des mâles d’y vieillir en sécurité. Une forêt récemment perturbée par des coupes forestières, permet une grande accessibilité au territoire et les parcelles récemment coupées, offrent de grands champs de vision pour les chasseurs. Les secteurs récemment buchés, stimulent les orignaux à effectuer plus de déplacements en zone ouverte. Ces déplacements permettent au chasseur qui évolue près des chemins d’augmenter ses chances de succès. Souvent des secteurs, fortement et récemment buchés n’ont pas les meilleures statistiques. Les statistiques augmentent cependant rapidement entre 2 à 4 ans après le passage des forestiers. Vérifier l’âge des bûchers. Soyez alerte à ces détails ».

Fédération clubs motoneigistes

Pour Charles-Henri Dorris, chaque type de forêt comporte ses avantages et ses inconvénients. Lors de cette même entrevue, il différencie les types de forêt; à savoir une forêt de feuillus, une forêt mélangée, et une forêt de résineux. « Et il demeure un point très important à cibler lorsqu’on choisit son secteur de chasse de l’orignal, le relief du terrain. « Le dernier point ; portez une certaine attention au relief de l’environnement. Que vous soyez un jeune en forme ou plus âgé avec des limitations, comparez les reliefs des secteurs que vous analysés.

Chasseurs d’orignaux, afin de cibler votre prochain territoire de chasse, écoutez « Rendez-Vous Nature » et suivez les conseils du guide et formateur Charles-Henri Dorris. Cliquez sur le lien ci-haut. 





Zec Québec
Fédération clubs motoneigistes
Fédération clubs motoneigistes
Sépaq janvier 2020 2
Fédération clubs motoneigistes
RDVN Facebook
Sépaq janvier 2021 4
Fédération clubs motoneigistes