Chasse Réserve Rimouski : les chasseurs observent encore plus d’orignaux
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Réserve Rimouski : les chasseurs observent encore plus d’orignaux

400 orignaux de plus observés que l'an dernier

Le guide professionnel Bernard Rioux, à droite, fier de son client pour la récolte de ce magnifique orignal dans la réserve faunique de Rimouski. (Photo Bernard Rioux Facebook)
Ernie Wells

Les observations du premier contingent de chasseurs d’orignaux dans la réserve faunique de Rimouski, du 7 septembre au 15 octobre, ont permis de constater que le troupeau est en croissance.

Pour la même période l’an dernier, les chasseurs ont observé 400 orignaux de plus.

« Nous avons accueilli 355 groupes de chasseurs lors de la première « vague », représentant 1 400 chasseurs, pour une récolte stable à 2019, avec un taux de succès de 80 % à l’arme à feu. Selon les observations des chasseurs, le troupeau serait effectivement en croissance. On constate aussi une répartition égale du cheptel, avec autant de mâles, de femelles et de veaux. La population globale serait d’au moins 2 000 orignaux présentement », indique le directeur général de la réserve faunique de Rimouski depuis 15 ans, Michel Fournier, en entrevue à « Rendez-Vous Nature ».

Cette augmentation notable des bêtes observées par la clientèle de chasseurs, sera validée par un inventaire effectué avec des caméras, réalisé au cours de l’été, et qui devrait confirmé ou non par un inventaire aérien au cours de l’hiver 2021.

Zecs Québec Argent 3

Prélèvement sécuritaire

La réserve Rimouski prélève annuellement entre 15% et 17% de son cheptel orignal, mais pourrait se rendre jusqu’à 25 % sans affaiblir le cheptel. Comme le nombre de chasseurs est contingenté, et non réglementé par une période ou saison de chasse préétablie, la réserve Rimouski est autorisée à prélever un maximum de 360 orignaux en 2020.

La deuxième cohorte de chasseurs est en action depuis le 25 octobre, jusqu’au 19 novembre. Les deux périodes de chasse sont séparées par une saison de chasse du petit gibier de 10 jours. « C’est important d’offrir la chasse du gibier pour favoriser la relève. Ça fait partie de notre rôle social. Cette pause de 10 jours permet aussi de laisser reposer le terrain entre deux cohortes de chasseurs d’orignaux, dans une période plus propice à la récolte du petit gibier », estime Michel Fournier.

Zec Québec

Les amateurs de chasse de l’orignal et de petit gibier sur la réserve faunique de Rimouski ne manqueront pas cette entrevue exclusive avec Michel Fournier, à « Rendez-Vous Nature ». Cliquez sur le lien ci-haut. 

 





Zec Québec
Zec Québec
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
Zec Québec Bronze
Mont-Lebel Chasse & Pêche