Chasse Julien Cabana chasse la perdrix en son paradis!
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Julien Cabana chasse la perdrix en son paradis!

Entretien de la réserve faunique Ashuapmushuan

À l'occasion, Julien Cabana aime bien chasser la perdrix en vtt ou en véhicule côte-à-côte, ce qui luin permet de couvrir plus de territoire. (Photo "De La Nature à Votre Assiette")
Ernie Wells

Après avoir chassé le cerf sur l’île d’Anticosti puis l’orignal sur le territoire de la Seigneurie de Beaupré, le chroniqueur du Journal de Québec et collaborateur à « Rendez-Vous Nature », Julien Cabana, poursuit sa quête de gibier.

Julien se trouvait, la semaine dernière, dans la réserve faunique Ashuapmushuan, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, un immense territoire d’une superficie de 4 487 km2, située au nord de Saint-Félicien, par Roberval, via la route 167 qui mène à Chibougamau.

Cette réserve sous gestion de la SÉPAQ, dirigée par Aurélien Launière, est reconnue pour la qualité de la chasse du petit gibier. On la qualifie de « paradis de la perdrix ».

12 perdrix groupées

Et pour cause. En entrevue à « Rendez-Vous Nature », Julien Cabana est en mesure de confirmer cette réputation fort enviable pour bien des territoires fauniques sous gestion structurée.

« Le printemps sec qu’on a connu a favorisé l’éclosion des œufs. La perdrix ou Gélinotte huppée, niche au sol et les œufs sont fragiles à l’humidité. Lors de mon séjour, pour la première fois à la chasse du petit gibier, je suis arrivé sur le plus grand nombre d’oiseaux ensemble, soit 12 perdrix. C’est assez formidable merci. Quand tu vis ça une fois, tu comprends rapidement pourquoi on dit que la Réserve faunique Ashuapmushuan est le « paradis de la perdrix ». Cette journée-là, ma chasse a été de très courte durée », relate fièrement Julien Cabana.

Sépaq aout 2020 1

3 000 perdrix et ce n’est pas fini

Le chroniqueur précise que le territoire est habité par autant de gélinotte huppée que de tétras de savanes. Cette année, les deux espèces d’oiseaux se partagent quasi équitablement le territoire.

Étant donné l’immensité de cette réserve, les chasseurs ne se « pilent par sur les pieds ». « Il y a tellement de chemins forestiers et de sentiers, que chacun trouve son coin de chasse.

Depuis le 25 septembre, en date du 7 octobre, il s’est récolté 3 000 perdrix en 12 jours. Il y a tellement de gélinottes et de tétras qu’Aurélien Launière dit qu’à certains endroits, c’est semblable à un poulailler», ajoute Julien Cabana.

Cerf et orignal

Zec Québec

Lors de cette entrevue à « Rendez-Vous Nature », le chroniqueur raconte aussi sa chasse du cerf Menier dans le secteur McDonald, de SÉPAQ-Anticosti, ainsi que sa récolte d’un orignal, dans le territoire de la Seigneurie de Beaupré, dans la région de Québec, connu sous l’appellation des Terres du Séminaire.

Une entrevue qui fait découvrir aux amateurs de nouveaux territoires de chasse avec Julien Cabana. Cliquez sur le lien ci-haut.





Zec Québec
Zec Québec
Sépaq aout 2020 3
Fondation de la faune- J'aime la pêche
Zec Québec Bronze