Chasse Chasser le cerf à bon vent et l’odeur humaine à éviter
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Chasser le cerf à bon vent et l’odeur humaine à éviter

Entrevue avec notre chroniqueur Charles-Henri Dorris

En entrevue à « Rendez-Vous Nature, Charles-Henri Dorris explique différentes techniques pour minimiser les odeurs humaines. (Photo courtoisie Charles-Henri Dorris)
Ernie Wells

« L’odeur humaine doit être limitée à tout prix, mais à 100 %, c’est rêver en couleurs. Les chevreuils tolèrent des odeurs anormales, mais s’ils flairent celle de l’homme ou celle d’un prédateur, ils feront un détour pour valider encore et encore ».

C’est le message que livre en substance le spécialiste, guide de chasse, auteur et formateur, Charles-Henri Dorris, en entrevue à « Rendez-Vous Nature ». 

Selon le chroniqueur, si le chasseur dégage 10 fois moins d’odeur que d’habitude, les chevreuils devront être beaucoup plus prêts d’eux pour venir les sentir.

« Si proche, que vous aurez peut-être l’occasion de le prélever. Plus vous ferez des efforts et plus vous serez récompensés. Il ne faut pas sous-estimer la puissance du nez de notre plus méfiant cervidé. Le cerf de virginie doit sa survie en grande partie à son sens olfactif extrêmement développé. En tout temps, il faut penser à chasser à bon vent. Mais saviez-vous que plusieurs chasseurs ne savent pas ce que ça signifie de chasser à bon vent ? »

Différentes techniques

Lors de cette entrevue, Charles-Henri Dorris explique différentes techniques pour minimiser les odeurs humaines, insiste sur l’hygiène personnelle ; prenez votre douche régulièrement et utilisez un savon approprié.

« SI vous faites une pause de chasse durant le jour, si vous avez accès à une douche, prenez toujours votre douche à la dernière minute avant votre départ pour la chasse. Il se vend même des shampoings conçus pour neutraliser l’odeur pendant un certain temps », ajoute celui qui utilise des antis sudorifiques conçus pour le chasseur. En automne le changement climatique fait sécher nos lèvres. Prévoyez le coup. Deux baumes à lèvres spécialement conçus coûtent moins de 6$ et serviront tout l’hiver après la chasse »

Zecs Québec Argent 3

Des vêtements propres

Charles-Henri Dorris conseille de laver régulièrement les vêtements, de disposer de plusieurs ensembles de chasse pour faire une rotation, notamment dans le doute qu’un ensemble est imbibé d’odeur humaine.

Le chasseur peut utiliser des liquides neutralisants vendus en bouteille munie d’un vaporisateur.

« J’en utilise plusieurs par saison, mais prenez le temps de lire les étapes à suivre pour un contrôle relativement efficace. Vous devez vaporiser chaque couche de vos vêtements qui doivent être sans odeurs. Je vaporise régulièrement l’ensemble de mes vêtements que je touche avec mes mains. Ensuite je me vaporise la tête, les tuques et les casquettes, car les cheveux sont notre source de dégagement olfactif la plus forte. Je répète le tout aux deux heures ».

Le déplacement du vent 

Le vent demeure l’incontournable facteur naturel qui trahit le plus de chasseurs.

Passion herbale 3

« J’entends souvent des chasseurs dire qu’il n’y avait pas de vent. Oubliez ça ! Des journées ou même des heures sans déplacement d’air, il n’y en existe pas. Traînez toujours une bouteille avec la petite poudre à l’intérieur pour déterminer la direction du déplacement d’air ».

Et de poursuivre Charles-Henri Dorris : « Chassez à bon vent est beaucoup plus compliqué que bien des gens le croient. Pour chasser à bon vent il faut savoir d’où arrivent vos chevreuils au moment où vous êtes installés à les attendre. La plupart des chasseurs me répondent qu’il ne faut pas qu’il vente vers mes appâts. Depuis quand les pommes peuvent-elles sentir les odeurs. Il faut connaître le schéma de déplacement de votre gibier en l'étudiant à l’avance. À ce sujet je vous invite à Lire mon livre, « Le Chevreuil”, j’y explique clairement comment comprendre les chevreuils d’un secteur ».

Lors de cette entrevue, Charles-Henri Dorris rappelle qu’il faut chasser à bon vent en tout temps, afin d’anticiper l’approche des chevreuils. Tout cela est facile en période de nutrition active des chevreuils mâles et encore possible pendant le pré rut.

« Et durant le rut, chassez plus loin des sites nourriciers, naturel ou artificiel et ne vous préoccupez pas de la direction des vents. Durant cette période, les mâles sont imprévisibles. Mais surtout, restez en position tout au long de la journée”.

Une entrevue que les chasseurs de cerfs ne manqueront pas. Cliquez sur le lien ci-haut. 





Zec Québec
Passion herbale 3
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
Fondation de la faune- J'aime la pêche
Sépaq aout 2020 3
Zec Québec Bronze
Passion herbale 4
Sépaq aout 2020
Mont-Lebel Chasse & Pêche