Chasse La forte croissance des dindons modifie les règles de la chasse
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

La forte croissance des dindons modifie les règles de la chasse

Entrevue avec le biologiste François Lebel

Les chasseurs de dindons sauvages, comme Ariane Clairmont, de Mont-Joli, pourront récolter un grand oiseau, mâle ou femelle, lors de la première chasse automnale en 2020. (Photo Album de Chasse - Ariane Clairmont)
Ernie Wells

Le dindon sauvage est de plus en plus convoité des chasseurs sportifs Québécois, ce qui n’empêche pas ce gros oiseau gibier de connaître une forte croissance dans plusieurs régions de la province.

Et c’est justement cette expansion démographique qui incite les autorités responsables de l’espèce à Forêts, Faune et Parcs Québec de modifier à mi-parcours son Plan de gestion de l’espèce 2016-2023, après cinq ans.

Cette semaine à « Rendez-Vous Nature », le spécialiste de l’espèce et responsable provincial du Plan de gestion du dindon Sauvage, le biologiste François Lebel, explique qu’il doit diminuer l’explosion des dindons sauvages par la chasse sportive et donc de modifier son plan de gestion.

Plusieurs modalités seront en vigueur dès la prochaine saison de la chasse printanière, qui sera prolongée de 22 à 25 demi-journées, mais surtout l’ajout d’une nouvelle saison de chasse automnale du dindon sauvage, qui nécessitera un permis distinct et obligatoire de celui du printemps.

Mais uniquement dans les zones où les populations sont en hausse, dans les régions de Drummondville, l’Estrie, la Montérégie et l’Outaouais, soit les zones 4, 5, 6, 7,8 et 10.

Zec Québec Argent

Mâle ou femelle à l’automne

Contrairement au printemps où on peut récolter deux dindons, la chasse automnale limite la récolte a un seul oiseau. Mais la femelle pourra être chassée, comme le mâle, et les chiens de chasse de de type leveur ou pointeur sont autorisés, mais seulement à l’automne.

En 2020, la nouvelle chasse automnale sera permise du samedi 24 octobre au vendredi 30 octobre; sept demi-journées. Pour la chasse printanière 2020, les dates seront du 24 avril au 5 mai ou 18 mai selon les zones.

Le biologiste François Lebel, qui outre les nouvelles modalités du Plan de gestion du dindon sauvage, aborde aussi la prédation de l’espèce et la rigueur de l‘hiver qui jouent des rôles majeurs dans les populations d’oiseaux, leur cohabitation avec les agriculteurs, et aussi l’expansion naturelle vers l’Est-du-Québec des dindons sauvages.

Club de tir du Bas-Saint-Laurent

Récolte record

Rappelons que la récolte a été de 7 600 Dindons sauvages en 2018, mais que le succès fut meilleur en 2019 avec 8 024 dindons, soit le plus grand nombre d’oiseaux jamais récoltés au Québec. Par contre, le nombre de chasseurs a été stable en 2019 avec 17 981 permis vendus, contre 18 003 2018. À noter que 2 048 chasseurs ont récolté un deuxième dindon à barbe dans les zones de chasse où cette modalité d’exploitation était permise.

Une entrevue à ne pas manquer avec le biologiste François Lebel. Vous pouvez écouter l'entrevue en cliquant sur le lien ci-haut. 





Zec Québec
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
Bouchard Ford 2
Bouchard Ford 3
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2