Chasse Charles-H. Dorris invite les chasseurs de gros gibiers à faire leur bilan 2019
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Charles-H. Dorris invite les chasseurs de gros gibiers à faire leur bilan 2019

Une chasse sans gibier récolté n'est pas une chasse non réussie

Selon Charles-H. Dorris, à la chasse du grand gibier, le chasseur doit toujours être prêt et ne jamais perdre espoir. Une chasse réussie se conclue en quelques secondes. (Photo Charles-Henri Dorris)
Ernie Wells

Les saisons de chasse aux gros gibiers, avec divers engins, sont presque terminées partout au Québec. L'heure est au bilan.

« Comment avez-vous aimé votre saison de chasse 2019 ? L’heure est au bilan et je recommande aux chasseurs de faire un bilan immédiatement après leur saison. Leurs idées sont fraîches dans leur esprit. Ainsi, ils pourront facilement mettre le doigt sur les pourquoi de leurs récoltes et aussi sur leurs chasses non réussies », estime le spécialiste du grand gibier, formateur et auteur, Charles-Henri Dorris, en entrevue dans l'émission radio « Rendez-Vous Nature » des 23 et 24 novembre 2019.

Se considérant comme un professionnel de la chasse aux gros gibiers; chevreuil ours et orignal. Charles-Henri Doris remarque qu’en vieillissant, il ne considère plus une chasse sans gibier récolté, comme une chasse non réussie.

« Faites comme moi et apprenez à vous contrôler. Apprenez à ne pas être déçu si vous ne récoltez pas. Je suis ‘’coach’’ de chasse pour plusieurs centaines de chasseurs à chaque année. Et c’est le premier conseil que je leurs donne, surtout lorsque je ressens qu’ils se mettent de la pression, avant ou après leurs chassez réussies ou pas. Certains vont se mettre de la pression jusque sur la grosseur d’une bête. Mais non, pourquoi vous stresser avec un si beau loisir ? », ajoute le spécialiste des grands gibiers.

Passion herbale 2

Pas d’attente, pas de déception !

Selon ce dernier, il faut y penser à deux fois dans l’avenir. « Après tout, la nature est bien plus forte que nous et nous devons accepter que cette nature soit remplie d’impondérables sur lesquels aucun être humain n’a de contrôle », dit-il. Selon Charles-H. Dorris, à la chasse du grand gibier, le chasseur doit toujours être prêt et ne jamais perdre espoir.

« Je ne compte plus le nombre de fois que j’ai constaté que ron père avait raison. Vos meilleures journées de chasse seront toujours celles où tous les éléments seront réunis. Que ce soit à l’ouverture comme à la dernière heure de chasse, tant que vous y êtes, vous avez des chances. Soudainement, un gros « buck » poursuit une biche en courant devant vos yeux. Étiez-vous prêt? À la chasse, il ne faut jamais lâcher. Le meilleur est toujours pour la fin, comme dans un concert rock ».

RDVN Twitter

Charles-Henri Dorris est actuellement dans l’Ouest canadien, en Alberta, où il poursuit sa saison de chasse du cerf et aussi pour y effectuer son dernier tournage de la saison. Vous pouvez écouter cette entrevue en cliquant sur le lien ci-haut.





Zec Québec
RDVN Twitter
Passion herbale 3
Fondation de la faune- J'aime la pêche
RDVN Facebook