Chasse Présence policière pour permettre l’enregistrement des premiers chasseurs
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Présence policière pour permettre l’enregistrement des premiers chasseurs

Le ministre Pierre Dufour publie un message personnel sur Facebook

Le ministre Dufour tient à ce que les discussions concernant la situation de la population d’orignaux dans la réserve faunique La Vérendrye se poursuivent dans le dialogue et le respect. (Photo FédéCP)
Rendez-Vous Nature

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), Pierre Dufour, réitère sa volonté de collaboration avec la communauté algonquine afin d’assurer la conservation de la ressource et sa pérennité pour les générations actuelles et futures.

Or, M. Dufour a publié ce message sur sa page Facebook au cours de la journée de dimanche, 

On vient de m’apprendre qu’une présence policière est actuellement nécessaire afin de permettre l’enregistrement des premiers chasseurs dans la réserve faunique La Vérendrye. Certains chasseurs auraient d’ailleurs subi de l’intimidation suite à leur enregistrement.

Vendredi, mon cabinet a écrit aux représentants des communautés algonquiennes pour leur réaffirmer notre intention de faire le point sur la situation de l’orignal dans la réserve faunique La Vérendrye, y compris un nouvel inventaire aérien préparé conjointement avec la nation algonquine. Je les invite à procéder à la séance de travail prévue depuis plusieurs semaines entre leurs représentants et nos fonctionnaires. Cette rencontre qui doit dresser un état sur la situation et permettre de convenir d’une démarche conjointe n’a toujours pas eu lieu au moment d’écrire ces courtes lignes malgré les nombreuses tentatives des équipes de mon ministère.

J’aimerais de nouveau solliciter la collaboration de tous les représentants de la nation algonquine et réaffirmer mon appel à la prudence afin que la saison de chasse 2019 qui s’amorce demain puisse se dérouler de la façon la plus sécuritaire possible.

Depuis nos premiers échanges avec les représentants de la communauté algonquine à la mi-août, mon équipe et moi prenons très au sérieux les revendications qu’ils ont portées à notre attention.

Zecs Québec Argent 3

Cependant, comme nous leur avons mentionné à plusieurs reprises, toute décision qui devra être prise devra l’être en se basant sur des faits vérifiés et vérifiables.

C’est pourquoi les rencontres convenues entre les différentes communautés et les équipes de mon ministère sont d’une grande importance afin de faire un constat de situation et d’en arriver avec une solution pérenne pour la saison de chasse 2020 et les saisons de chasse à venir.

Pierre.

Une volonté de collaborer 

Le ministre Dufour tient à ce que les discussions concernant la situation de la population d’orignaux dans la réserve faunique La Vérendrye se poursuivent dans le dialogue et le respect.

Club de tir du Bas-Saint-Laurent

C’est d’ailleurs dans ce contexte que deux rencontres ont eu lieu avec le ministre en août 2019 et deux rencontres téléphoniques entre le cabinet du ministre et les représentants de la nation algonquine pour discuter des étapes à venir.

Dans un premier temps, il a été convenu de procéder à une séance de travail entre les fonctionnaires du Ministère et les représentants de la communauté algonquine afin de faire le point sur la situation et de convenir d’une démarche conjointe. Cette rencontre n’a pas encore eu lieu malgré les nombreuses tentatives du Ministère.

De plus, un rapport de la situation de l’orignal dans le parc de La Vérendrye, y compris un nouvel inventaire aérien préparé conjointement avec la nation algonquine, doit être effectué et présenté au ministre afin d’obtenir un profil complet de la situation. Une nouvelle rencontre est donc prévue afin d’en arriver à une compréhension commune des enjeux liés à la conservation et au partage de la ressource faunique.

Avec la collaboration du MFFP





Zec Québec
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
Mont-Lebel Chasse & Pêche
Club de tir BSL 2
Fondation de la faune du Québec
RDVN Facebook
RDVN Twitter