Chasse Deux options pour la chasse à l'ours: mangez-le ou donnez-le !
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Deux options pour la chasse à l'ours: mangez-le ou donnez-le !

Avec des températures chaudes, il faut bien prévoir ce qu’on fera avec le gibier

La viande d’ours est délicieuse et peut être donnée à votre boucher certifié Chasseurs généreux qui effectuera le débitage sans frais grâce au Fonds Chasseurs généreux.

En cette journée d’ouverture de la chasse à l’ours, la FédéCP et la fondation Héritage faune encouragent les chasseurs à planifier la récolte et le débitage de leur bête.

La viande d’ours est délicieuse et peut être donnée à votre boucher certifié Chasseurs généreux qui effectuera le débitage sans frais grâce au Fonds Chasseurs généreux, pour ensuite remettre la viande aux Banques alimentaires du Québec.

Voyez la liste des bouchers certifiés.

Pour ceux qui désirent se délecter de leur venaison, la vidéo « L’ours noir, de la récolte à l’assiette » décortique chaque étape qui suit l’abattage.

Zecs Québec Argent 3

Puisque cette chasse s’effectue alors que les températures sont plutôt chaudes, il faut bien prévoir ce qu’on fera avec le gibier. 

Avant de consommer la viande, il est IMPORTANT de la faire cuire adéquatement, c’est-à-dire jusqu’à ce que la température atteigne 170° F, ou jusqu’à ce que la teinte rosée disparaisse.

C’est la façon simple et efficace d’enrayer les risques de transmission de la trichinellose de l’ours, une maladie causée par un parasite et qui n’est pas détectable à l’œil nu. 

Sépaq janvier 2019 2

Bonne chasse, et surtout, bon appétit !





Zec Québec
Sépaq janvier 2019 2
RDVN Twitter