Chasse Un projet de jumelage innovateur entre les agriculteurs et les chasseurs
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Un projet de jumelage innovateur entre les agriculteurs et les chasseurs

Ce partenariat est le premier du genre au Québec


La Fédération de l’UPA du Centre-du-Québec annonce aujourd’hui la signature d’un partenariat de jumelage avec la Fédération québécoise des chasseurs et des pêcheurs du Centre-du-Québec.

Le projet vise à contrôler la déprédation animale en développant un système de maillage entre les agriculteurs et les chasseurs. Ce maillage permettra un cadre de gestion ordonné de la chasse en territoire privé au Centre-du-Québec.

Les fédérations s’engagent à travailler en collaboration en ce qui a trait à l’échange de connaissances sur l’utilisation du territoire par la faune et à appuyer les membres de l’UPA qui éprouvent des problèmes de déprédation, en leur proposant des activités de chasse sur leurs terres.

Chacun des partenaires s’associe dans un esprit de collaboration, d’entraide et d’échanges constructifs en accord avec les volontés des deux parties, dans le respect d’une implication volontaire des membres de chacune des fédérations.

« Le respect de la propriété privée est un élément essentiel pour les propriétaires de terrain qui prêtent leur espace à d'autres activités comme la chasse. Ce partenariat producteur – chasseur, basé sur une formule de jumelage, permet aux producteurs agricoles d'être rassurés en ce qui a trait au respect de leur propriété. De plus, leur besoin de déprédation, à l'égard de certaines espèces, joint l’utile à l'agréable pour les deux parties. », souligne Daniel Habel, président de l’UPA du Centre-du-Québec.

Des réalités auxquelles les producteurs sont confrontés 

Zecs Québec Argent 2

De son côté, Yvon Courchesne, président de la Fédération québécoise des chasseurs et des pêcheurs du Centre-du-Québec, a fait valoir que « La prolifération des dindons sauvages, la présence accrue des cerfs de Virginie et des oies des neiges sont des réalités auxquelles les producteurs agricoles de notre région sont confrontés.

La chasse se veut un outil de gestion des populations de grands gibiers et de plusieurs autres espèces qui vivent en milieu agricole. La signature de ce protocole d’entente avec l’UPA permettra de mieux soutenir les agriculteurs aux prises avec des problèmes de déprédation. »

Les deux parties s’engagent aussi à maintenir un comité bipartite qui se réunira minimalement une fois par année pour une reddition de comptes des activités de chasse sur les terres agricoles des membres de l’UPA.

Pour plus d’information, les agriculteurs peuvent joindre M. Claude Boissonneault, Fédération de l’UPA du Centre-du-Québec, au 819 371-8833, et pour les chasseurs, M. Michel Lemieux, FédéCP du Centre-du-Québec au 819 694-0741.

À propos de la Fédération de l’UPA du Centre-du-Québec

RDVN Facebook

La Fédération de l’union des producteurs agricoles du Centre-du-Québec est une organisation syndicale professionnelle, qui fonde sa raison d’être et son action sur les valeurs de respect de la personne, de solidarité, d’action collective, de justice sociale, d’équité et de démocratie.

Dans le respect de ces valeurs, la fédération a pour mission principale de promouvoir, de défendre et de développer les intérêts professionnels, économiques, sociaux et moraux des producteurs agricoles et forestiers du Centre-du-Québec, sans distinction de race, de nationalité, de sexe, de langue et de croyance.

La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (www.fedecp.com) est un organisme sans but lucratif fondé en 1946 qui représente 125 000 membres. 





Zec Québec Or
RDVN Facebook
Club de tir BSL 2
FédéCP
RDVN Twitter
Guide expert 2
Fondation de la faune du Québec