Chasse Le cerf gaspésien tire encore…de la patte!
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Le cerf gaspésien tire encore…de la patte!

La récolte a fortement diminué lors de la saison 2018

Le député péquiste de Bonaventure, Sylvain Roy, porte-parole de l’opposition en matière de la faune, a été un des 288 chasseurs à récolter un cerf sans bois avec un des 500 permis spéciaux émis par tirage au sort.
Rendez-Vous Nature

Avec le long et rigoureux hiver 2018-2019, la situation cerf de Virginie demeure très préoccupante dans la Zone 1 de la Gaspésie.

Lors de la saison de chasse 2018, la récolte a fortement diminué. Des 1 131 cerfs prélevés en 2017; dont 1 122 mâles adultes, le prélèvement global de 2018 a chuté à 942 chevreuils, pour 630 cerfs mâles de moins.

Chasseurs et observateurs estiment que le cheptel de la Zone 1 est en forte baisse. La Zone 1 ne ne serait plus en surpopulation de cerfs.

Même le nombre de chasseurs de chevreuils aurait fortement diminué l’an dernier en Gaspésie et ce serait aussi le cas en 2019 en raison d’un hiver dévastatrice pour l’espèce.

Mais au printemps 2018, afin de diminuer le cheptel cerf surtout dans la partie Sud de la Zone 1, et réduire les nombreuses collisions avec des cervidés les routes de la Baie-des-Chaleurs, Forêt Faune et Parcs avait émis 500 permis spéciaux pour récolter des cerfs sans bois.

Zec Québec Argent

Une décision toujours contestée par le président de la Fédération québécoise des Chasseurs et des Pêcheurs, régionale Gaspésie – Les Îles, Alain Poitras, qui y voir une raison politique qui a été à l’encontre du Plan de gestion du cerf 2010-2017.

Cette semaine en entrevue à « Rendez-Vous Nature » des 9 et 10 février, le président Alain Poitras commente la situation du cerf dans la Zone 1, ainsi que les plaintes des chasseurs concernant le manque de territoire de chasse en forêt et de la location des terres agricoles et forestières qui n’est pas encadrée.

Il réagit aussi sur la récolte des chevreuils qui se fait sur le bord de la route 132, sur des terres agricoles en bordure de mer. Il est aussi question des consultations des Associations de Chasseurs et de Pêcheurs de la Gaspésie-Les Îles en prévision de l’Assemblée générale annuelle de la fin mars de la Fédération québécoise des Chasseurs et des Pêcheurs, régionale Gaspésie – Les Îles, en prévision des assises annuelles de la FédéCP qui suivront sur les prochains Plans de gestion des cerfs 2020-2017.

Une Zone 1 subdivisée

RDVN Facebook

Le prochain Plan de gestion du cerf en Gaspésie doit diviser la Zone 1 en deux sous zones, la 1 Nord et la 1 Sud, afin d’établir deux plans de gestion différents. En 2012, sur les routes de la Baie-des-Chaleurs, on avait déploré 157 accidents impliquant un chevreuil, puis 280 accidents en 2016.

Et le nombre d’accidents a bondit à 700 collisions en 2017. Environ 85% des 7 000 cerfs de la Gaspésie serait du côté de la Baie-des-Chaleurs. Alain Poitras est d’avis qu’il faut déterminer à quel endroit la ligne de division va se situer pour obtenir des modalités de gestion vraiment adaptées aux densités de population des deux sous zones.

Vous pouvez écouter l'entrevue abec Alain Poitras en cliquant sur le lien ci-haut. 





Zec Québec Or
RDVN Facebook
Zec Québec
Guide expert
Fondation de la faune- J'aime la pêche
FédéCP