Chasse La maladie du « cerf fou » a marqué la dernière saison de chasse
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

La maladie du « cerf fou » a marqué la dernière saison de chasse

Entrevue marquante de 2018 à Rendez-Vous Nature.ca

Un premier cas de la Maladie débilitante chronique des cervidés a été rapporté en septembre dernier lors d’une analyse de routine des bêtes d’un élevage de quelque 2 800 cerfs rouges à Grenville-sur-la-Rouge, dans Les Laurentides.
Ernie Wells

La dernière saison de la chasse 2018 a mal commencé pour la communauté québécoise des chasseurs de grands gibiers.

En septembre, trois lettres. MDC, sont venus les ébranler, tout comme les partenaires de l’industrie de la chasse, les territoires sous gestion; pourvoiries, zecs, réserves et les scientifiques.

Un premier cas de la Maladie débilitante chronique des cervidés, la MDC, l’équivalent chez les chevreuils de la maladie de la vache folle, a donc été rapporté en septembre dernier lors d’une analyse de routine des bêtes d’un élevage de quelque 2 800 cerfs rouges à Grenville-sur-la-Rouge, dans Les Laurentides.

Même si cette maladie ait été détectée dans un élevage de cerfs, la situation est très inquiétante. La MDC risque de contaminer, outre les cervidés, d’autres espèces fauniques de la sauvagerie québécoise.

La MDC est attribuable à une malformation du prion; un protéine présente chez les mammifères.

Sans savoir pourquoi, cette protéine se replie, change de forme, et devient nocive. L’accumulation de prions provoque la mort des neurones, entraîne la perte massive des cellules nerveuses et cause la mort du cerf atteint.

La contagion se fait simplement par contact direct entre les bêtes et par les excréments et l’urine.

Limiter les risques de propagation

Pour éradiquer les risques de propagation de la MDC dans les populations de cervidés sauvages, les spécialistes de la santé animale au ministère québécois des Forêts et de la Faune, ont établi, dès le 21 septembre, un interdit de chasse et de trappage, ainsi qu’une zone d'intervention contrôlée; une ZIC, autour du parc d’élevage miné par la MDC.

Zecs Québec Argent 3

Peu après le signalement de la bête infectée, une photo aérienne d’un cerf de Virginie en liberté a été prise à quelques mètres du troupeau en captivité.

Rien pour rassurer les scientifiques et les chasseurs. D’autant qu’à la fin novembre, sept cerfs rouges atteints de la MDC étaient dénombrés dans le troupeau d’élevage de Grenville-sur-la-Rouge.

Pour limiter les risques de propagation dans les populations de cervidés sauvages, le ministère québécois des Forêts et de la Faune, a interdit, dès le 21 septembre, les activités de chasse et de trappage, et a délimité une zone d'intervention contrôlée (ZIC), qui ceinture le parc d’élevage, pour y effectuer des interventions intensives sur une portion restreinte des zones 9 Ouest et 10 Est.

Plus de 400 cerfs sauvages ont été récoltés par prudence dans cette Zic.

Interdit de prélèvements

L’interdiction de chasse et de piégeage couvre un territoire de 400 km2, soit moins de 3 % de la zone de chasse 9 Ouest et de 5 % de la zone 10 Est, essentiellement de terres privées à 80 %.

Tout le reste du territoire non visé par l’interdiction de chasse est demeuré accessible pour les chasseurs, dont ceux du cerf jusqu’au 18 novembre. Les résultats des analyses réalisées confirment qu'aucun cas de MDC n'a été détecté dans la faune sauvage de cette ZIC.

Et ni lors de la dernière saison de la chasse dans la presque totalité des deux zones concernées. Les carcasses des animaux abattus à la chasse ont été systématiquement analysées.

Zec BSL hiver 2019

Mais il est déjà acquis que les chasseurs sportifs des Laurentides, devront s’attendre à des modalités de chasse différentes pour 2019. À suivre.

Puis début octobre, l’Agence canadienne d’inspection des aliments et le ministère québécois de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ont pris la décision d’abattre tous les cerfs rouges de la ferme infectée, selon les « méthodes les plus efficaces ».

Une opération qui devrait se poursuivre jusqu’à la fin de décembre. La viande des cerfs animaux affichant un résultat négatif devait être distribuée sur le marché commercial. Et l’éleveur indemnisé à la valeur marchande de son élevage.

En apprendre davantage sur la MDC

En rappel cette semaine à l'émission radio « Rendez-Vous Nature » des 5 et 6 janvier 2019, le biologiste Frédérick Lelièvre, spécialiste des maladies de la grande faune, dont la MDC, dresse en exclusivité le portait de la situation, explique en détails cette maladie, et les risques de transmission et de propagation au sein de la faune sauvage québécoise.

La MDC est très contagieuse et tue le cerf en quelques mois. Elle n'est pas considérée comme une maladie transmissible à l'humain, mais les autorités recommandent de ne pas manger la venaison des chevreuils atteints. 

 





Zec Québec
Zec BSL hiver 2019
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
Guide expert
FédéCP
FédéCP
Guide expert 2
Fondation de la faune- J'aime la pêche
RDVN Twitter
Zec BSL hiver 2019 3