Chasse Seulement 300 000 armes pourraient être enregistrées d'ici le 29 janvier
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Seulement 300 000 armes pourraient être enregistrées d'ici le 29 janvier

Québec peine à convaincre les chasseurs et les collectionneurs

Le Service d'immatriculation des armes à feu (SIAF) a accordé un délai d'un an aux propriétaires de carabines et de fusils de chasse non restreints pour enregistrer leurs armes. (Photo La Presse canadienne)
La Presse canadienne

Ciblé par un boycottage des propriétaires, le nouveau registre des armes longues du Québec n'a enregistré en 10 mois que 255 000 des quelque 1,6 million d'armes à feu de la province, rapporte La Presse.

Selon le journaliste Tristan Péloquin, l'organisme Poly se souvient demande au gouvernement de sortir « le bâton » pour dire aux contrevenants qu'ils seront mis à l'amende s'ils ne se conforment pas à la loi.

« Quand il y a un boycottage semblable, ça découle d'une décision délibérée. Les publicités à la radio pour inciter les gens à se conformer, c'est comme des carottes, et ça ne fonctionne pas devant des actions délibérées. Ça prend un petit bâton », affirme à La Presse Heidi Rathjen, porte-parole de l'organisme pro-contrôle des armes à feu Poly se souvient. « Il est temps que le gouvernement rappelle que des amendes vont s'appliquer. C'est la seule chose qui peut influencer le comportement des gens », ajoute-t-elle.

Dans l'article publié jeudi, il est écrit que le Service d'immatriculation des armes à feu (SIAF), entré en vigueur le 29 janvier dernier et créé pour remplacer le défunt registre fédéral des armes à feu, a accordé un délai d'un an aux propriétaires de carabines et de fusils de chasse non restreints pour enregistrer leurs armes. 

Changer dair

« On s'attend à ce qu'au 29 janvier, au rythme où vont les choses, il y ait tout au plus 300 000 armes à feu enregistrées. La loi ne pourra pas être appliquée, croit le porte-parole de Tous contre un registre québécois des armes à feu, Guy Morin. Si les autorités l'appliquent, ce sera un geste de répression envers des milliers de gens honnêtes et raisonnables. On va aller vers une belle confrontation. »

Malgré le risque de se faire imposer une amende de 5000 $, bon nombre de propriétaires d'armes semblent garder les rangs pour le moment.

Pour lire l'article complet: https://www.lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201812/06/01-5206952-boycottage-du-registre-des-armes-longues-quebec-somme-de-sevir.php

RDVN Twitter

Source: La Presse 





Zec Québec
RDVN Twitter
Guide expert
Sépaq janvier 2019 2
Guide expert 2