Chasse Une règle d'or rappelée par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Une règle d'or rappelée par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

À qui la priorité du gibier abattu?

Selon le MFFP, le chasseur qui a porté le coup fatal a priorité sur tout autre chasseur subséquent et est en droit de réclamer son gibier, même si un autre chasseur a atteint l’animal.
Rendez-Vous Nature

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) rappelle une règle d'or, celle dite de la première blessure vitale ou fatale.

Sur sa page Facebook, le MFFP indique qu'il s'agit d'une blessure causé par un tir d'un chasseur dans une zone vitale, soit dans les poumons, le coeur ou le foie d'un grand gibier. Cette blessure cause la plupart du temps des saignements plus ou moins abondants, mais l’animal peut quand même parcourir une certaine distance avant de succomber à ses blessures.

Le chasseur qui a porté le coup fatal a priorité sur tout autre chasseur subséquent et est en droit de réclamer son gibier, même si un autre chasseur a atteint l’animal.

Chasseurs généreux

Une petite nuance toutefois : si le premier chasseur n’a pas atteint la zone vitale et qu’un second a abattu ce gibier en plaçant son projectile dans la zone vitale, c’est le contraire qui se produit; le premier chasseur abandonne « ses droits» au second.

? Pour consulter la règlementation entourant la pratique de la chasse sportive au Québec, visitez : https://bit.ly/2Q5y8JU

RDVN Twitter

Source: MFFP





Zec Québec
RDVN Twitter
Mont-Lebel Chasse & Pêche