Chasse Chasse différente du cerf en Gaspésie avec l’attribution de 500 permis spéciaux
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Chasse différente du cerf en Gaspésie avec l’attribution de 500 permis spéciaux

Le député du Parti québécois dans Bonaventure, Sylvain Roy, a soutenu ce projet

Le député de Bonaventure, Sylvain Roy, à gauche, est un chasseur de grand gibier, comme ici avec l’orignal. Le hasard a voulu qu’il gagne, par tirage au sort, et parmi 8 010 inscrits, un permis de chasse du cerf sans bois dans la Zone 1.
Ernie Wells

La saison 2018 de la chasse du cerf sera différente dans la Zone 1 de la Gaspésie, avec l’attribution par tirage au sort de 500 permis spéciaux pour la récolte de cerfs sans bois pour réduire la densité du cheptel du côté de la Baie-des-Chaleurs.

En 2017, les autorités ont déploré 800 collisions avec des cerfs sur les routes de la Baie-des-Chaleurs. Environ 85% des 10 000 - 12 000 chevreuils de la Zone 1 sont dans la Baie-des-Chaleurs. Les 500 permis de cerfs sans bois seront-ils suffisants pour réduire le cheptel chevreuil du Sud de la Gaspésie ?

Un total de 8 010 chasseurs se sont inscrits au tirage au sort de la SÉPAQ pour obtenir un des 500 permis de cerf sans bois attribués dans Zone 01 en 2018, où 375 permis sont dévolus pour les chasseurs universels.

La balance est réservée pour les premiers certifiés, les chasseurs à mobilité réduite et pour les zecs.

Le député du Parti québécois réélu dans le comté de Bonaventure, Sylvain Roy, qui reprendra le chemin de l’Assemblée Nationale pour l’ouverture de la session le 13 novembre prochain, a soutenu ce projet devenu réalité de la chasse du cerf sans bois.

Zec Québec Argent

Une demie victoire toutefois pour le de porte-parole des dossiers Forêts, Faune et Parcs pour le deuxième groupe d'opposition à l’Assemblée Nationale du Québec. Sylvain Roy avait aussi réclamé la division de la Zone 1 en deux sous-zones, Nord et Sud, afin de gérer le troupeau de chevreuils gaspésiens de façon indépendante.

Parce que du côté Sud dans la Baie-des-Chaleurs, le cerf abonde, alors que le cheptel cerf du Nord, est moins nombreux. Cette chasse du cerf sans bois risque de miner le cerf du Côté Nord.

Mais ce n’est que partie remise pour le député Roy qui souhaite la subdivision de la Zone 1 dans le prochain Plan de gestion du cerf 2020 – 2027.

En entrevue exclusive à « Rendez-Vous Nature »

Club de tir du Bas-Saint-Laurent

Dans une entrevue exclusive à « Rendez-Vous Nature » des 3 et 4 novembre 2018, le député de Bonaventure commente les engagements du nouveau gouvernement caquiste, dont le chef François Legault s’est engagé, en campagne électorale à rétablir les tarifs des permis de chasse et de pêche qui avaient été haussé au printemps de 2015 de 24 à 42 % par l’ex-ministre libéral Laurent Lessard, à mettre en valeur le patrimoine faunique, et à favoriser l’accès à la sauvagerie québécoise.

Vous pouvez écouter cet entretient en cliquant sur le lien ci-haut





Zec Québec
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
RDVN Facebook
FédéCP
Zec Québec