Chasse Mince baisse de la récolte sur « la » zec orignal au Québec
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Mince baisse de la récolte sur « la » zec orignal au Québec

Les 442 groupes ont prélevé 130 orignaux pour un taux de succès de 30%

Le groupe de Daniel Faucher (photo), formé de Véronique Gagnon et Paul Dionne, a récolté son orignal mâle adulte sur la Zec Bas-Saint-Laurent en 2018
Ernie Wells

Bien que non final, le bilan de la récolte 2018 se précise sur le territoire de « LA » zec orignal au Québec, la Zec Bas-Saint-Laurent.

Rappelons d’abord que la saison de récolte de l’orignal 2018 est une saison restrictive du mâle adulte seulement, contrairement aux trois dernières années précédentes où la chasse permettait la récolte du mâle, de la femelle et du veau.

Ceci, afin de réduire la densité moyenne de l’orignal dans la Zone 2 Bas-Saint-Laurent de 13-14 orignaux aux 10 km2, à 10 orignaux aux 10 km2, afin de diminuer la pression de l’orignal sur son habitat et ses aires d’alimentation.

Ceci étant, lors de la saison 2018 à l’arc et à l’arbalète, les 1 326 adeptes de ces engins, qui ont composé 442 groupes lors de la période de chasse qui se déroulait du 29 septembre au 7 octobre, ont prélevé 130 orignaux mâles adultes, pour un taux de succès de 30% par groupe.

Lors de la même saison restrictive de 2014, les 1 188 archers et arbalétriers avaient récolté 120 orignaux mâles, pour un même taux de succès de 30% par groupe.

Chasse avec arme à feu

Arrolok

Pour ce qui est de la récolte à l’arme à feu en 2018, les 1 423 chasseurs ont prélevé 166 orignaux mâles, entre le 13 et le 21 octobre dernier.

En somme, la récolte de l’orignal en 2018 sur la Zec Bas-Saint-Laurent, tout arme confondue, a permis aux 2 749 chasseurs de récolter 296 orignaux mâles adultes en date du 26 octobre.

Et lors de la saison de chasse 2014, aussi une année restrictive comme celle de 2018, les 2 540 chasseurs avaient affiché un tableau de 306 orignaux. Reste le bilan de la saison de chasse avec arme à chargement par la bouche, ou poudre noirs, qui se tenait du 23 au 26 octobre dernier.

Encore trop tôt pour sauter aux conclusions

Encore trop tôt pour sauter aux conclusions. On parle d’une mince différence de 10 orignaux mâles récolté entre les saisons restrictives de 2014 et de 2018.

Mont-Lebel Chasse & Pêche 2

Plus de chasseurs en 2018 qu’en 2014, mais avec une récolte moindre. Peut-on parler de décroissance du cheptel orignal sur la ZEC-BSL ?

Peu probable selon plusieurs chasseurs qui déplorent les mauvaises conditions climatiques en 2018, avec plusieurs journées de grands vents. Par contre, d’autres rapportent avoir observé peu de femelles et de veaux. Un chasseur m’a indiqué que dans toute sa semaine de chasse, il n’avait vu qu’un seul mâle, qu’il a d’ailleurs prélevé. On y reviendra !

Lors de la saison de 2017, les chasseurs d’orignaux avaient prélevé un nombre record de 548 mâles, femelles et veaux, et ce, lors d’une troisième année de chasse permissive avec une récolte identique globale de 531 orignaux en 2015 et en 2016.





Zec Québec
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
Mont-Lebel Chasse & Pêche
Chasseurs généreux 2
Guide expert