Chasse Un devoir moral d'effectuer des recherches pour retrouver un gibier blessé
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Un devoir moral d'effectuer des recherches pour retrouver un gibier blessé

Conseil de pro de Simon Lemay de la Pourvoirie Le Chasseur

Comme l'indique l'Association des Conducteur de Chiens de Sang du Québec (ACCSQ), un chien éduqué pour pister le gibier peut suivre une piste d'engagement une odeur de blessure, qu'il y ait du sang ou non. (Photo ACCSQ)
Rendez-Vous Nature

Tout chasseur a le devoir moral de rapporter ses tirs manqués en direction d'un gibier afin qu'un conducteur de chien de sang puisse effectuer une recherche exhaustive de la bête en forêt.

C'est ce que croit le propriétaire de la Pourvoirie Le Chasseur, Simon Lemay.

Dans ce présent « conseil de pro », Simon indique que tout chasseur fréquentant son territoire faunique a l'obligation de rapporter ses tirs manqués.

Arrolok

Au cours des cinq dernières années, il dit avoir élucider 50 % des contrôles de tir effectués sur le terrain au cours des cinq dernières années avec l'aide de son chien de sang. Sur les 40 recherches de bêtes perdues, 20 ont été retrouvées alors qu'elle étaient considérées perdus par les chasseurs.

Vous pouvez visionner cette capsule dans notre section « Conseil de pro ». 

RDVN Twitter

Bon visionnement!