Chasse Luc Blanchette déterminé à préparer une relève à la chasse
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Luc Blanchette déterminé à préparer une relève à la chasse

La relève passe d’abord par des activités d’éducation à la chasse.

La relève à la chasse commence souvent par la chasse du petit gibier, comme le démontre ici avec Guy et Émile Levesque, et Lise Cyr, sur le territoire de la Zec Bas-Saint-Laurent. (Photo Album de Chasse 2017)
Ernie Wells

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, Luc Blanchette, est déterminé à préparer la relève à la chasse, comme c’est actuellement le cas avec la pêche sportive depuis bientôt 19 ans.

« Il va falloir prendre des mesures pour stimuler la chasse », de trancher le ministre Blanchette, lors d’une récente entrevue exclusive accordée à l’émission radiophonique « Rendez-Vous Nature ».

Selon le ministre, la préparation de cette future relève de chasseurs pourrait passer d’abord par des activités d’éducation et de sensibilisation à la chasse, à travers un évènement majeur au national, mais aussi partout au Québec, dans les régions.

« On est en train de travailler à concevoir tout cela. Je veux aussi impliquer les différentes Associations forestières à qui j’ai élargi le mandat. Ce ne sont pas que des matières ligneuses qu’on retrouve en forêt, mais aussi des habitats fauniques. Aussi, en dehors des périodes intensives de la chasse et de la pêche, en période hivernale, les Agents de protection de la faune vont déjà beaucoup dans les écoles où ils font déjà des activités d’information sur la biodiversité, les espèces fauniques et leurs habitats, et sur leur travail de l'Agent de protection de la faune. Ils peuvent aussi faire de la sensibilisation sur la chasse », dit le ministre qui croit aussi que des actions peuvent être prises pour éduquer la population sur la chasse en pleine nature.

Chasser en toute sécurité

Changer dair

Tout cela ne se fera pas sans la sécurité nécessaire entourant ces activités, en raison bien sûr des armes à feu qui sont nécessaires à la pratique de la chasse sportive.

« Dès qu’on touche aux armes, c’est certain qu’on va continuer à assurer la sécurité requise avec la Fédération québécoise des chasseurs et des pêcheurs qui en charge de dispenser les cours de formation et du Certificat du chasseur. Même chose pour le permis de possession et d’acquisition d’armes à feu et l’intervention du gouvernement Fédéral. On travaille très bien avec nos partenaires », ajoute M. Blanchette.

On connaît déjà le programme Pêche en Herbe, de la Fondation de la Faune du Québec qui depuis les 20 dernières années, a permis d’initier à la pêche sportive en générale plus de 287 000 jeunes, dont 29 000 à la pêche d’hiver.

Et en cette saison froide de 2018, quelque 2 300 jeunes de 9 à 12 ans seront initiés à la pêche blanche. On connaît aussi la Fête de la Pêche qui en sera à sa 19e présentation en juin 2018.

FédéCP

Les Associations de chasseurs et de pêcheurs et les Fédérations concernées accueilleront avec un grand intérêt cette détermination du ministre Luc Blanchette, à préparer la relève à la chasse sportive. Il y a donc de l’espoir ! La Zec JARO en Beauce favorise déjà des activités pour préparer la relève à la chasse du cerf. La Zec des Passe, à Alma, le fait aussi pour le petit gibier.

À quand la Fête de la Chasse ?





Zec Québec
FédéCP
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
Mont-Lebel Chasse & Pêche
Sépaq janvier 2019 2
Fondation de la faune du Québec