Camping Une saison qui passera à l’histoire, mais...
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Une saison qui passera à l’histoire, mais...

La levée des mesures sanitaires permet des améliorations

Les amateurs de camping sont choyés au Québec avec les nombreuses offres qui sont disponibles dans toutes les régions. Le camping demeure toujours la façon la moins dispendieuse de prendre des vacances.
Julien Cabana

L’actuelle saison de camping va certainement devenir une saison record en termes de présence des campeurs sur les terrains du Québec.

La levée des mesures sanitaires permet des améliorations, mais il reste encore des embûches.

« Un sondage maison que nous avons réalisé nous indique que les terrains de camping en très grande majorité, sauf quelques exceptions plutôt rares, sont en hausse de fréquentation, d’expliquer le président-directeur général de Camping Québec, monsieur Simon Tessier. C’est une excellente nouvelle. Il ne faut surtout pas croire que cela signifie qu’il n’y a plus de places pour les gens qui voudraient camper cet été. Il reste de la place dans la plupart des établissements, des trous ici et là. Si on est trop spécifique dans nos demandes pour un terrain en particulier, un site en particulier et une date fixe, là, ça devient plus compliqué, surtout dans les campings les plus en demande. Il reste de la place. Ce n’est pas complet partout. Pour nous, c’est une belle nouvelle que nos entrepreneurs peuvent vivre une bonne saison, après tous les problèmes et contraintes qu’ils ont eus à vivre. »

Si de ce côté, les choses vont plutôt bien, il reste des normes sanitaires qui compliquent la vie des propriétaires de terrains de camping.

« Ce qui nous pose problème présentement, c’est que nous sommes encore en mode très restrictif au niveau des normes sanitaires, d’expliquer l’expert. Comparativement aux festivals et événements, salles de spectacle, pour les terrains de camping, les rassemblements intérieurs sont encore à 50 personnes à l’intérieur, peu importe la grandeur de salle, et les rassemblements extérieurs sont à 100 personnes. »

CONTRAINTES IMPORTANTES

Il n’est pas facile pour les opérateurs de terrains de camping de pouvoir travailler de la sorte avec des gens qui sont en vacances.

« C’est extrêmement contraignant. Les campeurs ne sont vraiment pas contents. Nous recevons énormément de messages en ce sens. Ils ne comprennent pas, avec tout ce qui se passe partout ailleurs dans les salles de spectacle ou au Centre Bell, que de telles mesures soient en force pour eux. Nous avons fait des représentations et maintenant on attend. »

Les nouvelles mesures permettent plus, mais demeurent très restrictives.

FédéCP- Chasseurs généreux

« Pour l’intérieur, le nombre de personnes est maintenant de 50, mais avec des places assignées. Pour l’extérieur, on peut regrouper 100 personnes pour un événement, à condition qu’il y ait des gradins. Dans notre cas, c’est très exceptionnel la présence de gradins sur un terrain de camping. Aussi, en diminuant la distanciation de deux mètres à un mètre, cela va nous permettre plus de monde dans les bâtiments comme le poste d’accueil, les blocs sanitaires, la buanderie et les plages, par exemple. »

Toutes ces mesures entraînent automatiquement une gestion supplémentaire sur le terrain en tout temps.

EXPÉRIENCE PLUS AGRÉABLE

Finalement, ce que demandent les gens de Camping Québec, qui représentent l’ensemble des terrains de camping du Québec, c’est la possibilité de créer une ambiance meilleure pour les campeurs.

« On aimerait cela que l’expérience soit plus agréable pour les campeurs. Même si nous sommes en zone verte, ça n’a rien changé pour nos restrictions communes. Les campeurs peuvent maintenant être 20 en rassemblement extérieur sur leur site de camping. Il faut toutefois comprendre qu’un tel nombre sur un site, ça peut devenir problématique à certains endroits. C’est presque un party, alors que pour une activité organisée par le camping, c’est 100 à l’extérieur quand il y a des gradins. C’est vraiment contraignant, surtout à la veille des vacances de la construction. »

Les opérateurs de camping ne sont pas là pour rendre la vie difficile aux campeurs.

« Nos opérateurs, ce sont des donneurs de bonheur. Leur but est de faire vivre des expériences agréables aux gens. Présentement, oui ils peuvent faire beaucoup, mais ce n’est pas optimal. Très honnêtement, on ne comprend pas la façon dont les décisions sont prises. Les gens regardent les faits et les comparatifs, posent des questions, mais nos opérateurs ne savent pas quoi répondre. Ils sont impuissants. »

Monsieur Tessier a aussi tenu à souligner un point très important qu’il faut que les campeurs comprennent bien.

FédéCP

« Il y a une chose que j’aimerais que vous écriviez, c’est que ce ne sont pas les règles de Camping Québec, nous recevons plus de 50 messages par jour de campeurs qui nous mentionnent que les règles de Camping Québec sont trop sévères. Ce ne sont absolument pas nos règles. Ce sont celles de la Santé publique. Nous ne sommes que le messager dans toute cette histoire. Nous sommes le relayeur d’informations et c’est tout. Soyez assuré qu’avec les représentations que nous faisons, s’il n’en tenait qu’à nous, il n’y en aurait presque plus de restrictions. »

BEAUCOUP DE NOUVEAUX ADEPTES 

Selon les opérateurs de terrains de camping, il y a beaucoup de nouveaux campeurs qui fréquentent leurs sites. Les ventes de véhicules récréatifs sont en hausse depuis deux ans, ce qui se répercute directement sur l’achalandage. On constate aussi une forte augmentation pour les prêts-à-camper. Le but d’une industrie comme le camping, c’est d’aller chercher plus d’usagers. Les circonstances de la pandémie ont aidé. Les spécialistes espèrent toutefois que les choses ne changeront pas trop lorsque les frontières seront ouvertes à nouveau.

CAMPING POINTE-AUX-OIES

Samedi et dimanche, les amateurs de camping et le grand public sont invités à participer aux festivités du 50e anniversaire du Camping Pointe-aux-Oies de Montmagny. Les visiteurs pourront découvrir ce site unique et aussi visiter l’exposition en plein air des outils agraires antiques, présentée dans le cadre du 375e anniversaire de la Seigneurie de la Rivière-du-Sud. Pour infos : 418 248-3361.





Zec Québec septembre 2021
FédéCP
Cosette 2
RDVN Facebook
Sépaq septembre 2021 2
Cossette 5