Camping Les opérateurs de camping ont dû s’adapter
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Les opérateurs de camping ont dû s’adapter

Les dégâts anticipés par la COVID-19 seront moindres

« Je suis content parce que je crois que nous allons sauver la saison. Les campeurs vont pouvoir en profiter et nous sommes heureux de les accueillir », indique Marc-André Bédard, directeur de la Station touristique Baie-des-Sables.
Julien Cabana

Tout le monde du camping était dans l’incertitude en raison de la pandémie, il n’y a pas si longtemps.

Joueurs de première ligne, les opérateurs de terrains de camping ont vécu cette période et doivent maintenant opérer avec des normes très spéciales de la santé publique. 

Nous avons discuté avec Marc-André Bédard, directeur de la Station touristique Baie-des-Sables, près de Lac-Mégantic, pour voir comment ils ont vécu cette période d’incertitude et comment ils se sont adaptés aux demandes de la santé publique.

« Alors que nous attendions le signal du gouvernement, nous avons pris la décision de préparer le camping quelques semaines auparavant, se rappelle M. Bédard. Il fallait que l’on commence à se préparer parce que nous n’aurions pas eu le temps de faire les travaux nécessaires pour l’ouverture après avoir eu le signal du gouvernement. »

Pour répondre aux consignes de la santé publique, il a fallu trois semaines.

« Nous avons installé des plexiglas dans notre pavillon d’accueil et mis en place des procédures pour protéger nos employés et nos clients. Les masques, les mesures de distanciation, mesures d’hygiène, tout devait être là. »

LES CAMPEURS AU RENDEZ-VOUS

L’annonce de l’ouverture pour le 1er juin a créé le mouvement espéré : le retour des campeurs.

« Nous avons même été étonnés de faire un aussi bon début de mois de juin que l’an dernier. Les gens étaient prêts et ont choisi d’oser malgré la situation. Depuis que nous sommes ouverts, ça va vraiment très bien. »

Sépaq aout 2020 1

Le type d’installations que l’on retrouve à la Station touristique Baie-des-Sables a favorisé le retour des campeurs.

« Nous avons un terrain de camping qui se prête bien aux mesures de distanciation. Les sites sont très grands, entourés d’arbres, créant ainsi un sentiment de sécurité chez les campeurs. »

Cependant, certaines des activités ont dû être fermées. « Nous sommes un peu comme un centre de plein air. Les activités comme les sentiers de randonnée pédestre et la piste cyclable sont offertes. Notre activité d’arbre en arbre ou celles d’animation ne sont pas démarrées encore. La location d’embarcations nautiques est possible, mais il y en a moins que d’habitude. Il faut les nettoyer après chaque usage. Seules celles qui sont facilement nettoyables, comme les kayaks fermés ou les paddleboards, sont offertes. »

Malgré toutes les embûches et compte tenu de la situation en général au Québec, M. Bédard se trouve chanceux.

« Aujourd’hui, en date du 21 juin, nous sommes comparables à l’an dernier. Nous sommes dans les mêmes chiffres que la saison dernière, qui a été excellente. Naturellement, il faut oublier le mois de mai. »

Plus de 80 % des gens qui visitent ce terrain de camping sont des voyageurs.

« Nous recevons des gens de l’extérieur, des Cantons-de-l’Est, de la Beauce, un peu de la région de Québec. Malgré les contraintes, on sent que les gens sont contents de faire du camping. Ils sont contents de pouvoir sortir et arrêter de penser à la situation actuelle. J’ai passé beaucoup de temps au poste d’accueil. Les gens se disaient contents et très compréhensifs du fait que nous avons ouvert au maximum de ce que nous pouvons ouvrir. »

« Depuis le début de la semaine, nous sommes ouverts à 100 %. Nous avons 350 emplacements. Les gens réservent activement. Nous ne ressentons pas vraiment d’effets négatifs sur les activités de camping. Ce fut tout un défi de nous adapter à tout ce qui nous a été demandé. »

Sépaq aout 2020 3

HEUREUX MALGRÉ TOUT

Ce spécialiste disait croire à une bonne saison.

« Nous avons toujours compris les gestes du gouvernement qui voulait protéger la population, sauf que pour nous, c’était un dur coup de perdre une partie de notre saison. Toutefois, en tenant compte de tout ce que nous avons vécu, je suis très content de la tournure des évènements. Le camping est une activité qui peut se faire en respectant facilement les mesures de distanciation. »

Pour lui, il est clair qu’à voir aller les choses présentement, les dégâts anticipés seront moindres.

« Je suis content parce que je crois que nous allons sauver la saison. Les campeurs vont pouvoir en profiter et nous sommes heureux de les accueillir. On ne pouvait demander mieux. »

La position de M. Bédard n’illustre peut-être pas la situation de tous les opérateurs de terrain de camping, sauf qu’elle donne une bonne idée qu’au final, les campeurs sont au rendez-vous.





Zec Québec
Sépaq aout 2020 3
Fondation de la faune- J'aime la pêche
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
Zec Québec
Passion herbale 3
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
Zec Québec Bronze
Mont-Lebel Chasse & Pêche
Passion herbale 4