Camping Une saison de camping à la hauteur malgré un départ timide
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Une saison de camping à la hauteur malgré un départ timide

Le monde du camping a pu redresser la barre pour s’en tirer

En automne, plusieurs terrains de camping vous offrent des sites où la nature se pare de ses couleurs d’automne, comme c’est le cas ici au Koa Bas-Saint-Laurent, situé au pied du Mont-Saint-Mathieu, dans le Bas-Saint-Laurent.
Julien Cabana

Après avoir connu un début de saison difficile en raison de la température peu clémente, le monde du camping a pu redresser la barre pour s’en tirer au final avec une bonne saison.

«Je ne dirai pas que c’est un sondage scientifique, mais après avoir sondé nos membres, nous en venons à la conclusion que la saison a été très bonne pour la majorité», souligne le président-directeur général de Camping Québec, Simon Tessier.

«Parmi les répondants, 83 % nous ont déclaré avoir eu une saison équivalente ou meilleure à celle de l’an dernier. Si on tient compte que l’an dernier, ce fut une saison exceptionnelle, la performance globale est quand même très bonne. Pour les 17 % qui nous ont dit avoir connu une baisse, ils l’ont attribué au mauvais temps de mai et juin. Ils n’ont jamais pu rattraper les réservations perdues. Les mois de juillet et août, qui ont offert une belle température, ont sauvé la mise», a-t-il ajouté.

«Aussi, parmi les gens qui ont connu des baisses, plusieurs ont dû ralentir leurs activités en raison de la perte de plusieurs travailleurs. Comme la majorité d’entre eux sont des étudiants, ils ont dû quitter au milieu du mois d’août. Cela a entraîné la suspension de nombreuses activités qui souvent sont celles qui attirent les campeurs vers une destination précise.»

POURSUIVRE SA SAISON

Maintenant que l’été est quasiment terminé et que nous entrons tranquillement en automne, Tessier rappelle aux amateurs de camping que la saison n’est pas encore finie.

Zecs Québec Argent 3

«La majorité des terrains de camping poursuivent leurs activités jusqu’au congé de l’Action de grâces. Par la suite, ceux qui poursuivent leurs activités jusqu’à la fin octobre offrent de nombreux rabais. C’est le temps de découvrir les terrains que l’on voulait visiter l’été dernier, mais qu’il a été impossible de faire en raison de l’achalandage. C’est le temps d’explorer autant les campings que ce qu’il y a autour comme activités disponibles. Les campeurs peuvent se faire une idée pour la prochaine saison, sans avoir à payer le gros prix et supporter la foule. Les gens font plus du camping touristique en automne.»

Il ajoute aussi un élément très important, spécifiant que plusieurs campings font des réservations toute l’année. «Lorsque les amateurs découvrent un terrain qu’ils voudraient visiter l’été prochain, ils peuvent tenter leur chance pour réserver dès maintenant. Plusieurs propriétaires acceptent des réservations durant toute l’année.»

FIN DE SAISON ET REMISAGE

Plusieurs amateurs de camping décident de terminer leur saison après la fin de semaine de deux nuitées à 50 $ qui vient tout juste d’avoir lieu.

Une fois la saison terminée, il faut penser au remisage de son unité jusqu’au printemps prochain.

RDVN Facebook

«Les gens doivent faire bien attention lors du remisage. Il faut bien vider la tuyauterie, boucher solidement tous les endroits que les petits rongeurs et autres animaux du genre pourraient utiliser pour entrer dans l’unité et se faire un nid pour l’hiver. Ce ne sont là que deux exemples des opérations à faire. Plus les gens vont hiverniser leur unité de façon impeccable, plus elle sera prête pour le départ dès les premières belles journées, le printemps prochain», rappelle le spécialiste.

Si la saison se termine pour bien des amateurs, du côté de Camping Québec, c’est la plus grosse période qui commence.

«Les prochains mois seront très occupés. Il faut penser à la planification du guide de camping pour la prochaine saison, préparer notre congrès annuel, le gala des Prix de l’Excellence, sans oublier le dépôt du budget annuel. Toute l’équipe sera à pied d’œuvre pour mener à bien toutes ces tâches.»

Reproduction autorisée par Julien Cabana de sa chronique parue le jeudi 12 septembre 2019 dans le Journal de Québec.





Zec Québec
RDVN Facebook
FédéCP- Chasseurs généreux
Fondation de la faune- J'aime la pêche
Sépaq octobre 2019 4
Mont-Lebel Chasse & Pêche
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
Club de tir BSL 2