Opinion Comment contrer cette attaque sur les propriétaires d’armes à feu au pays ?
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Comment contrer cette attaque sur les propriétaires d’armes à feu au pays ?

Lettre ouverte du Club de tir du Bas-Saint-Laurent

Selon plusieurs observateurs, le gouvernement Trudeau souhaite un désarmement progressif de la population. Il a déjà introduit un processus de permis d’importation afin d’empêcher l’importation légale d’armes de poing. (Photo archives Ernie Wells)

Comme vous savez sûrement, le gouvernement fédéral à annoncé, le 30 mai 2022, des décrets et un projet de loi qui mettront en péril le sport du tir au pays.

Le tout instaure un ‘’freeze’’ (en réalité un ban) sur l’acquisition d’armes de poing. Les libéraux de Justin Trudeau ont aussi confirmé que plusieurs armes semi-automatiques seront ajoutées à la liste des armes prohibés ainsi qu’une nouvelle limitation des chargeurs de ‘’TOUTES’’ armes longues à 5 balles, peu importe le type ou le mécanisme ce qui obligera l’altération permanente certaines armes.

Il est certain que ce gouvernement ne s’arrêtera pas là et que le but ultime est un désarmement progressif de la population. La preuve, le gouvernement n’a pas attendu que la loi soit instaurée et a introduit un processus de permis d’importation afin
d’empêcher l’importation LÉGALE d’armes de poing, sans l’approbation de la Chambre des communes.

Plusieurs membres nous demandent ce que le club va faire contre cette attaque sur les propriétaires d’armes à feu au pays.

De ce fait, afin d’informer le public, nous avons tenu notre journée portes ouvertes sous un nouveau format afin d’attirer le plus de gens possible et de leur faire connaitre le sport du tir. Le tout a été un grand succès qui dépasse nos espérances.

Nous avions aussi invité les médias afin d’avoir le plus de visibilité possible. Nous avons l’intention de refaire l’expérience annuellement durant la journée annuelle des champs de tir ainsi qu’a une autre date
ultérieure.

Pronature Circulaire 21 nov au 4 décembre 2022

Quelle est la suite ?

En réalité, nous avons besoin de votre implication. Un grand nombre de voix individuelles est plus fort que la seule
voix d’une organisation. Faites-vous connaitre et entendre.

Voici quelques actions que vous pouvez faire :

  • Communiquez avec vos représentants locaux des gouvernements, autant fédéral que provincial, si possible de vive voix ainsi que par écrit. Restez civilisé et faites leur comprendre que cette loi ne vise pas la bonne cible.
  • Éduquez-vous et votre entourage sur la loi en cours et la répercussion de l’instauration de ces nouveaux décrets sur vous et le sport.
  • Affichez-vous et votre sport sur les réseaux sociaux. Les tireurs ont eu la mentalité de ne pas s’afficher afin de ne pas attirer l’attention, ce qui a eu pour effet de dire à la population que le sport du tir n’était pas commun au Canada. Il est temps de changer la donne.
  • Votez. Durant les élections, votre voix doit aller vers un parti qui croit en la possession d’armes à feu par les particuliers.

C’est le moment où tous les propriétaires d’armes de tout genre doivent se tenir ensemble afin de faire entendre notre voix et de faire comprendre que le contrôle des armes au Canada est adéquat.

Le gouvernement doit mettre ses énergies à contrer le problème de violence dans les grands centres en faisant des gestes concrets sur les causes de cette violence et d’arrêter d’attaquer les 2.2 millions de propriétaires qui sont les gens les plus surveiller et respectueux des lois au Canada.

RDVN Facebook

FAITES-VOUS ENTENDRE!
Loi canadienne sur les armes à feu :
https://laws-lois.justice.gc.ca/PDF/F-11.6.pdf

Project de loi C-21 :
http://www.parl.ca/Content/Bills/441/Government/C-21/C-21_1/C-21_1.PDF





Zec Québec septembre 2021
RDVN Facebook
Pronature permanent