Opinion Arrêter la chasse dans la réserve La Vérendrye: une mesure injustifiée !
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Arrêter la chasse dans la réserve La Vérendrye: une mesure injustifiée !

La FédéCP dénonce l’arrêt de la chasse sur ce territoire d’ici 2023

Selon la FédéCP, il n’y a aucune raison pour que le prochain plan de gestion ne puisse pas mener à l’amélioration de la situation pour la réserve faunique La Vérendrye. (Photo Facebook)

La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs a appris jeudi dernier, par voie de communiqué, que Québec a signé une entente avec les communautés algonquines au sujet de la gestion de l’orignal dans la réserve faunique La Vérendrye.

Si la Fédération est favorable à la conclusion d’ententes sectorielles en matière de chasse et de pêche avec les communautés des Premières Nations, elle dénonce cependant l’arrêt de la chasse sur ce territoire d’ici 2023 ainsi que les restrictions qui seront imposées l’année suivante.

Si on se fie aux chiffres dévoilés l’année dernière par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs concernant la gestion de la chasse dans cette réserve, la situation, sans être optimale, n’est tout de même pas catastrophique au point d’y interdire toute chasse.

Arrêter la chasse pour les non-autochtones sur un aussi grand territoire est un non-sens, d'autant plus qu’aucun indicateur biologique du Ministère ne démontre la nécessité d’une décision aussi drastique qui bafoue les droits, pourtant enchâssés dans la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune, de nombreux chasseurs québécois et qui élimine toute l’activité économique qui en découle.

PRONATURE RIMOUSKI

Depuis 1994, moment de la mise en place du premier plan de gestion, les orientations de gestion et les modalités réglementaires adoptées ont toujours permis une gestion plus qu’adéquate des populations d’orignaux partout au Québec. Il n’y a aucune raison pour que le prochain plan de gestion ne puisse pas mener à l’amélioration de la situation pour la réserve faunique La Vérendrye.

La FédéCP comprend le désir du gouvernement d’assurer un climat social harmonieux, mais est d’avis que le processus mis en place pour améliorer la population d’orignaux à la réserve de La Vérendrye est injustifié parce qu’inéquitable pour les chasseurs québécois.  

COMPRENDRE LE DOSSIER

Cosette 2

Lien vers la nouvelle précédente au sujet de la réserve faunique La Vérendrye





Zec Québec septembre 2021
Cosette 2
Sépaq septembre 2021 4