Opinion Projet de loi 88 : la FQSA souhaite la préservation des ressources
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Projet de loi 88 : la FQSA souhaite la préservation des ressources

Une dégradation de l’habitat du saumon causé par l’activité humaine

Sur la scène internationale, le Québec est reconnu pour l’excellence de sa gestion du saumon atlantique, une espèce emblématique de la qualité de l’environnement, des habitats aquatiques et de la qualité de l’eau. (Photo FQSA)
Rendez-Vous Nature

Dans le cadre de son audition en commission parlementaire concernant le projet de loi 88, la Fédération québécoise pour le saumon atlantique (FQSA) a insisté sur l’urgence de répondre aux problématiques de partage des usages sur les rivières à saumon du Q

Par la Fédération québécoise pour le saumon atlantique 

« Au cours des dernières années, nous avons malheureusement constaté une dégradation de l’habitat du saumon causé par l’activité humaine et touristique de masse. La problématique de cohabitation et de surutilisation sur les rivières à saumons a atteint son apogée à l’été 2020 et des actions doivent être posées. En effet, la capacité de support de l’habitat doit être prise en compte et nous devons appliquer une gestion du territoire qui réponde aux principes de développement durable prônés par la FQSA », a expliqué le président de l’organisation, monsieur Normand Fiset.

Sur la scène internationale, le Québec est reconnu pour l’excellence de sa gestion du saumon atlantique, une espèce emblématique de la qualité de l’environnement, des habitats aquatiques et de la qualité de l’eau. Sa pêche sportive est aussi un levier économique régional durable, et une des seules activités fauniques en croissance.

Fondation de la faune

Il apparaît impératif pour la FQSA que les organismes du milieu prennent un temps d’arrêt et s’assoient afin de discuter de l’avenir. La FQSA propose donc de lancer un nouveau dialogue avec les Premières Nations, les acteurs publics, privés et sociaux concernés par les questions reliées à la cohabitation sur les rivières au Québec. L’expertise de nombreux ministères et organismes devrait aussi être mise à profit afin d’identifier rapidement les mesures les plus pertinentes à mettre en place.

« Nous sommes convaincus que la FQSA peut jouer un rôle structurant dans l’identification des solutions durables aux enjeux de cohabitation. Il est maintenant temps que nous travaillions tous ensemble pour préserver nos ressources et milieux naturels du Québec », a mentionné la directrice générale, madame Myriam Bergeron.

La FQSA unit et représente ses membres gestionnaires de rivières et pêcheurs, mais surtout donne une voix pour défendre les intérêts du seul qui ne peut s’exprimer dans ces discussions, le saumon atlantique. Le mettre au centre de notre vision de développement des activités récréatives et de l’utilisation du territoire est la meilleure façon de respecter un réel développement durable pour les collectivités.

FédéCP

Pour visionner le passage de la FQSA en commission parlementaire, cliquer ici.

Pour consulter le mémoire de la FQSA, cliquer ici.





Zec Québec
FédéCP
RDVN Facebook