Opinion S'il vous plaît, ne remettez pas vos armes !
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

S'il vous plaît, ne remettez pas vos armes !

La décision du gouvernement Trudeau ne passe pas

Selon Steve Desjardins, le premier ministre Justin Trudeau ne voit pas les propriétaires d'armes comme des gens respectueux des lois, que ce soit en pratiquant le tir sportif ou la chasse. (Photo La Presse canadienne)

Le gouvernement fédéral a fait l’annonce du bannissement d’un très grand nombre d’armes considérés de « type militaire » ou « d’armes d’assaut » et qui n’auraient pas sa place au Canada.

Commentaire de Steve Desjardins, président du Club de tir du Bas-Saint-Laurent

 

Veuillez prendre connaissance des modifications en cliquant sur le lien suivant. 

Cette annonce affecte un grand nombre d’honnêtes citoyens. Ces personnes sont peut-être vos conjoints et conjointes, vos amis, votre famille.

Tous ces gens aujourd’hui voient leur propriété considérée comme indésirable et du même coup, ils se sentent de la même façon. Les propriétaires de ces armes sont respectueux des lois et ont fait toutes les démarches nécessaires afin d’en être propriétaires. Ils les utilisent de façon responsable, que ce soit pour le tir sportif ou la chasse.

Mais aujourd’hui, on leur dit que ces armes sont trop dangereuses, même pour eux. Seul le gouvernement devrait en avoir. Aujourd’hui, j’ai mal. J’ai mal de voir un sport qui pourrait disparaître, une communauté et une famille aussi déchirées.

Notre démocratie s’effrite. L’effet n’est pas seulement personnel, mais aussi économique. Nous verrons aussi des entreprises, petites et grandes, fermer leurs portes, une perte énorme pour l’économie et encore plus pour les familles affectées par ces fermetures.

Ma position est simple : cette mesure n’apportera pas plus de sécurité aux Canadiens!

Seigneurie Lac Métis

Un faux sentiment de sécurité

Le gouvernement l’a déclaré plusieurs fois durant l’annonce : « Notre sentiment de sécurité »

C’est tout ce que cela est, un sentiment de sécurité ! Cette mesure ne touche pas et n’affecte pas les activités des gangs de rue, des groupes criminels et n’empêchera pas non plus un autre événement comme nous avons vécu en Nouvelle-Écosse. Cela n’affectera pas non plus l’entrée illégale d’armes au pays.

Le gouvernement continue de diviser les citoyens avec le sujet des armes. La seule raison que l’on nous donne est : « On n’a pas besoin d’un AR-15 pour chasser ».

En vérité, la chasse avec ce type de plateforme est commune aux États-Unis et en Europe, mais en raison de la classification ici au Canada, pour la plupart des types, la chasse n’est pas permise avec ces armes. Pas besoin nous dit-on… on ne nous donne pas le choix et on ne nous demande pas notre avis.

On nous donne aussi l’idée que ce sont des armes de mort à cause de leur design…. Qui voudrait rouler à vélo avec des roues carrées? Ces armes sont conçues de façon moderne, avec une ergonomie qui prend en compte la physionomie des utilisateurs.

Il est normal que le nouveau concept ne ressemble plus au fusil à poudre du temps des colons. De plus, le gouvernement libéral légitime l’utilisation pour la chasse avec ce type d’armes pour les autochtones, mais pas pour le reste des citoyens? Encore de la division...

Encore deux ans pour se battre

Passion herbale 4

Justin Trudeau nous a répété que l’ancien gouvernement conservateur avait pris le mauvais chemin en instaurant une loi qui donnait un pouvoir de classification au gouvernement. Il s’est fait un point d’honneur d'annoncer à tous qu’il avait remis ce pouvoir dans les mains de la GRC avec C-71.

Mais pourtant, ils se servent d’un processus qui n'a rien à avoir avec l’interprétation de la Gendarmerie royale du Canada. De plus, il utilise un processus (OIC) qui n’implique aucune discussion parlementaire. Sommes-nous dans un pays démocratique et libre ou une dictature totalitaire sans processus parlementaire?

Aux propriétaires, ne REMETTEZ PAS VOS ARMES. Nous avons maintenant 2 ans pour nous battre avant l’introduction d’une loi qui pourrait permettre au gouvernement libéral de venir prendre possession de vos biens acquis légalement.

Que faire maintenant? Devenez membre des groupes de défense comme la NFA et le CCFR et autres, mais par-dessus tout, IMPLIQUEZ-VOUS!

Ces organismes travaillent forts et font un bon boulot, mais c’est notre voix collective qui fera la différence. Contactez vos députés, provinciaux et fédéraux, pour leur faire savoir l’impact que ce changement a sur vous, votre entourage et votre futur. Vous devez faire connaître votre mécontentement sur ce processus antidémocratique.

La seule façon de changer tout cela est d’élire un gouvernement qui ne voit pas les propriétaires d’armes comme des dangers potentiels. Et pour ceux qui disent que la situation ne les concerne pas. Dites-vous que si le gouvernement Trudeau l'a fait une fois, il peut le refaire encore. Aujourd’hui, ces armes, demain, les armes de poings… après, je vous laisse à votre imagination.

Nous sommes tous dans le même bateau. Il faut travailler ensemble. FAITES ENTENDRE VOTRE VOIX!





Zec Québec
Passion herbale 4
Zec Québec
Sépaq aout 2020 3
Zec Québec Bronze
Passion herbale 3
Fondation de la faune- J'aime la pêche
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
Mont-Lebel Chasse & Pêche
Club de tir du Bas-Saint-Laurent