Opinion « Le chasseur perd patience » - Charles-Henri Dorris
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

« Le chasseur perd patience » - Charles-Henri Dorris

Le phénomène du chasseur pressé est omniprésent

« Chasseurs, apprenez à maîtriser le temps qui passe lentement, à trouver le temps long sur la route du succès », dit Charles-Henri Dorris.
Ernie Wells

Le chasseur sportif n’échappe pas aux nouvelles technologiques et le phénomène du chasseur pressé est omniprésent dans la sauvagerie québécoise.

C’est ce que constate le chroniqueur, guide, formateur, et spécialiste des grands gibiers, Charles-Henri Dorris, selon qui la grande vertu de la patience, chez l’amateur de plein air; à la chasse comme à la pêche, se perd au profit de la récolte.

« Je forme des chasseurs d’orignal et de chevreuil depuis 15 ans. Je remarque souvent que les chasseurs n’ont jamais entendu parler des vertus de la patience à la chasse. Leurs mentors; influenceurs directs ou indirects, leur parlent de techniques, de méthodes, d’analyses, de météo, du vent et souvent malheureusement de petits trucs qui feraient supposément la différence. Mais pourquoi plus personne ne parle d'être patient ? », s’interroge Charles-Henri Dorris.

Et d’ajouter ce dernier : « C’est comme si dire aux gens d'être patients amènerait à croire que leur « coach » n’est pas qualifié pour leur montrer des techniques rapides et efficaces. Pourtant, je connais plusieurs bons pédagogues qui misent eux-mêmes sur la patience pour avoir de bons résultats ».

Zecs Québec Argent 3

Le temps…

Le spécialiste des grands gibiers estime que tant à la chasse de l’orignal, du chevreuil que de l’ours, et à l'affût, le temps passé sur place demeurera toujours le facteur le plus important sur la route du succès.

« Mais quand, comment et pourquoi la patience est presque devenue un tabou d’en parler ? Un bon influenceur réussit-il toujours à récolter lors de son premier avant-midi de chasse. La plupart des influenceurs de notre domaine ne laissent voir que leurs résultats significatifs. Mais rares sont ceux qui se mouillent à dire qu’ils n’ont pas réussi à récolter la bête convoitée. L'orgueil, la renommée, les défaites, voie l’échec. La nature est remplie d'impondérables qui sont encore plus présents lorsque l'on parle du comportement animal. L'accepter signifie déjà qu’on a fait du chemin », dit-il.

Club de tir du Bas-Saint-Laurent

« Chasseurs, apprenez à ralentir votre rythme lorsque vous arrivez enfin à vos vacances ou à vos journées de chasse. Apprenez à maîtriser le temps qui passe lentement. Je dis même aux gens : « Apprenez à trouver le temps long », conseille Charles-Henri Dorris.

Écoutez l'entrevue en cliquant sur le lien ci-haut. 





Zec Québec
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
Zec Québec Bronze
Sépaq aout 2020 3
Sépaq aout 2020