Opinion Un « statu quo » n’est pas acceptable chez les conservateurs
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Un « statu quo » n’est pas acceptable chez les conservateurs

Lettre ouverte de Guy Morin

L'un des candidats à la chefferie du Parti conservateur du Canada, Peter MacKay. (Photo La Presse canadienne)

La course à la chefferie du Parti conservateur du Canada n’est pas encore commencée, présentement ce n’est que quelques-uns qui font du bla-bla dans leur coin.

Lettre ouverte de Guy Morin, du collectif « Tous contre un registre québécois des armes à feu » 

Dans l’ensemble, je vais surement voter pour celui qui sera en mesure d’unifier le plus possible le Conservative Party of Canada - Parti conservateur du Canada

Mais vu que je suis tatoué « arme à feu », je me dois de faire sortir les candidats sur le sujet.

Un « statu quo » n’est pas acceptable!

Sépaq janvier 2020 1

Dire seulement qu’un gouvernement conservateur annulera les mesures mises de l’avant par Trudeau ne suffit pas! C’est laisser la chance aux libéraux de recommencer la prochaine fois.

Nous savons tous que la loi présentement est plus que suffisante et que le but du lobby anti-arme est d’interdire toutes les armes à long terme.

Nous sommes dans une course à la chefferie, nous avons besoin de gestes courageux et prometteurs pour simplifier la pratique sécuritaire et pour que l’on foutre la paix une fois pour toutes aux propriétaires.

La simplification du système de classification des armes à feu qui est actuellement dans le programme officiel du PCC doit rester.

Passion herbale 3

Voici d’autres propositions

  1. Sortir du traité sur les armes légères des Nations unies;
  2. Permettre l’utilisation des armes restreintes sur une propriété privée, aux critères déjà prévus dans la loi pour l’utilisation des armes à feu non restreintes;
  3. Permettre l’utilisation des chargeurs de plus de 10 cartouches dans un champ de tir conforme aux réglementations des champs de tir canadiens;
  4. L’égaliser les modérateurs de son. (Silencieux);
  5. Mettre en place un « Programme de citoyens volontaires » pour l’obtention du port d’armes par des civils;
  6. Retirer les pouvoirs discrétionnaires aux Contrôleurs des armes à feu provinciaux ( CFO’s ). Leur rôle est d’appliquer la loi canadienne sur les armes à feu et la loi canadienne sur les champs de tir. PAS DE LES INTERPRÉTER DANS LE BUT POLITIQUE DE RESTREINDRE ET DISSUADER LA PRATIQUE LÉGALE!;
  7. Retirer le pourvoir de légiférer des provinces (en faire plus) de façon à ce que les honnêtes propriétaires d’armes à feu soient traités équitablement d’un océan à l’autre.

Je veux des propositions et un débat!





Zec Québec
Passion herbale 3
Mont-Lebel Chasse & Pêche
FédéCP- Chasseurs généreux
Passion herbale 4
Sépaq mars 2020