Opinion Mesdames, il faut foncer. Osons un peu plus!
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Mesdames, il faut foncer. Osons un peu plus!

Texte de Jessie Mc Nicoll de «Tous contre un registre québécois des armes à feu»

Mesdames, je nous propose de foncer. Osons un peu plus! Je nous propose de mettre fin à ce monopole médiatique, où notre féminité crée automatiquement un amalgame avec les anti-armes.

En cette journée toute spéciale pour les femmes, je vous propose ma réflexion toute personnelle. Je ne prétends pas détenir la vérité, mais je vous soumets quelques hypothèses et observations, ainsi qu’une invitation.

Texte de Jessie Mc Nicoll

En ce 8 mars, Journée internationale de la femme.

Au cours de mon implication, tant au niveau des armes à feu qu’en politique, j’ai remarqué une tendance qui me semble plutôt lourde : À compétence égale, l’homme fonce et la femme hésite à proposer sa candidature.

Les femmes sont souvent plus hésitantes à accorder une entrevue à un(e) journaliste, à prendre l’avant-scène… Et pourtant!

Pourtant, les combats menés contre la chasse, contre le tir sportif, contre le mode de vie plus rural et contre l’ensemble de ce qui nous est cher est porté à l’avant-scène par des femmes, au nom des femmes, sans jamais que nous ayons été consultées à ces sujets. Une journaliste a récemment affirmé que les anti-registre sont des machos!

Zec Québec Argent

Les arguments qu’elles brandissent sont émotifs et tout homme qui les contredit a forcément l’air insensible. Nous sommes les mieux placées pour démontrer à la population à quel point ce discours est mensonger.

Mesdames, je nous propose de foncer. Osons un peu plus!

Je nous propose de mettre fin à ce monopole médiatique, où notre féminité crée automatiquement un amalgame avec les anti-armes, les anti-chasse et même les anti-viande. Je nous propose de prendre le micro, de regarder directement la caméra. Tant pis si on se trompe, qu’on bafouille, qu’on n’est pas à notre meilleur!

Je nous propose de parler, d’écrire des lettres ouvertes, de publier des ‘’selfies’’ de chasse. Je nous propose d’être les nouvelles vedettes du combat contre le registre.

Messieurs, ouvrez l’œil SVP !

Fondation de la faune- J'aime la pêche

Si vous connaissez une femme qui gagnerait à être entendue, invitez-la à la faire. Amenez-la à prendre confiance en elle.

Les armes les plus redoutables sont parfois celles qui permettent d’être entendu du grand public.

Mesdames, si vous n’êtes pas encore inscrite pour la rencontre des femmes contre le registre à Québec le 16 mars prochain, je vous invite à m’écrire à jessie@tcrq.ca

Plus de détails sur la réunion des femmes via le lien ci-dessous: https://www.facebook.com/events/240188200259125/





Zec Québec
Fondation de la faune- J'aime la pêche
Zec Québec
Zec BSL hiver 2019 2
Fondation de la faune du Québec
RDVN Facebook