Opinion La date butoir est passée, comment vous sentez-vous?
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

La date butoir est passée, comment vous sentez-vous?

Texte du groupe « Tous contre un registre québécois des armes à feu »


Voilà. C’est fait. La date butoir pour enregistrer nos armes d'épaule au registre québécois est passée. Comment vous sentez-vous? Goût amer? Zen? Déterminé? Le goût de remettre votre tuque orange à la garde-robe?

Vous sortez la tête de votre tranchée en vous disant que c’est terminé? Vous jetez un œil curieux sur le champ de bataille en vous demandant si vous êtes seul? C’est à partir d’aujourd’hui que nous verrons qui sont « les vrais », les « TCRQ full patch ».

Attachez vos bottines avec de la broche et calez bien votre tuque orange…

Que des assouplissements soient encore dans les plans du gouvernement ne saurait satisfaire personne de ce côté-ci de la clôture, c’est-à-dire du côté des honnêtes propriétaires d’armes à feu. D’ailleurs, nous ne céderons en rien sur la première raison d’être de notre organisation :

NON AU REGISTRE. Point final.

Que ce soit clair. Nous ne cèderons en rien sur ce qu’est, par définition, un registre des armes à feu :

  • Un moyen de contrôle cosmétique inutile.
  • Un outil dont personne ne reconnaît l’efficacité (pouvez-vous épeler « registre fédéral »?
  • Un moyen que les élus utilisent pour séduire l’électorat, urbain principalement.
  • Le résultat d’un groupe de pression bien organisé qui a ses entrées privilégiées auprès des élus.
  • Un moyen de se donner bonne conscience.
  • Une façon d’inspirer un (faux) sentiment de sécurité.
  • Une « valeur symbolique » qui détourne des ressources qui pourraient prévenir des drames, si mieux utilisées dans les soins de santé mentale, notamment.

Sépaq juillet 2019 3

Ce n’est pas un hasard que près de 90% des détenteurs de Permis de possession et acquisition (PPA) ne se soient pas soumis à la Loi 64. Ce n’est pas un hasard qu’une soixantaine de municipalités demandent l’abolition de cette fumisterie.

Tirer la sonnette d'alarme

Pas un hasard non plus que deux MRC comptant près d’une vingtaine de municipalités chacune se soient inscrites en faux contre le registre et qu’une liste croissante de policiers à la retraite aient publié une lettre ouverte contre le registre; que des commerces délaissent leur neutralité légendaire pour tirer la sonnette d’alarme et que des leaders du milieu de la chasse et du plein air se rangent de notre côté et de celui de nouvelles organisations qui émergent de ce milieu (Contre le registre, Pour la santé mentale).

En voulez-vous d’autres? Le fait que le gouvernement actuel jette le blâme sur les Libéraux alors qu’il pourrait abolir cette mauvaise loi en un temps record; le fait que les élus font la sourde oreille tout en affirmant vouloir « gouverner différemment ».

Dans ce contexte, il est vital de continuer le combat, puisque c’en est un. Il est essentiel de continuer d’interpeler vos élus municipaux, vos MRC, vos députés, vos journaux et médias locaux. Sensibilisez votre entourage, sortez de l’ombre! Vous êtes 35 000 abonnés à notre page: LEVEZ-VOUS!

Zec Québec Bronze

Unis, debout et fiers!

NON AU REGISTRE. POINT FINAL.





Zec Québec
Zec Québec Bronze
Zec Forestville 2
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
Sépaq juillet 2019 4
RDVN Twitter