Opinion Une loi inutile, coûteuse et injuste adoptée de force
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Une loi inutile, coûteuse et injuste adoptée de force

« Tous contre un registre québécois des armes à feu » réagit aux amendements à la Loi 64

Le collectif citoyen « Tous contre un registre québécois des armes à feu » a pris connaissance des amendements proposés par la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault. (Photo PC)

Le collectif citoyen « Tous contre un registre québécois des armes à feu » a pris connaissance mercredi des amendements proposés par la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault.

Nous déplorons vivement qu’un gouvernement aussi redevable au vote des régions qui a mis 74 députés au pouvoir ne se souvienne pas que ce sont justement ces régions qui sont les plus farouchement opposées au registre.

Nous ne saurions aussi passer sous silence que cette loi inutile, coûteuse et injuste a été adoptée de force par l’ancien gouvernement libéral qui avait imposé le bâillon, tout comme l’opposition officielle de l’époque, le PQ et QS, qui ont tous suivi une ligne de parti dure à ce sujet.

Rappelons que la CAQ avait autorisé le vote libre, sachant pertinemment que même s’ils votaient en bloc contre la Loi 64, celle-ci serait adoptée quand même.

Le gouvernement Legault a raté la plus belle occasion de corriger une énorme erreur du passé. Pour en rajouter, le gouvernement Legault est passé à côté de l’occasion rêvée pour éviter la même erreur que le gouvernement fédéral, soit celle du défunt registre d’armes d’épaules du Canada qui a coûté plus de 2 milliards de dollars.

Zecs Québec Argent 2

Nous saluons la présence remarquée de Monsieur Alain Cossette, Président de la Fédération des chasseurs et pêcheurs qui a su réitérer à 3 reprises son opposition ferme à l’établissement d’un registre. Il était d’ailleurs le seul représentant de l’opposition au registre qui était invité ce matin.

Nous dénonçons toujours cette loi qui fait des 500 000 propriétaires d’armes à feu du Québec des cibles bien involontaires d’un certain lobby bien pensant qui préfère s’en prendre à une tranche de sa population la moins à risque de commettre des crimes violents plutôt que s’attarder à affecter des ressources précieuses aux organismes qui viennent en aide au personnes en souffrance et à soutenir le pouvoir d’enquête des forces policières qui pourchassent les vrais criminels et les trafiquants d’armes, comme le dit publiquement le commandant adjoint de la SQ maintenant à la retraite M. Jean-François Brochu.

Nous concluons en réitérant que le registre sera toujours incomplet, inutile, coûteux et ne contribuera en rien à améliorer la situation de la sécurité publique.

No SIAF, point final!

Mont-Lebel Chasse & Pêche 2




Zec Québec
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
Zec Québec Bronze
Club de tir BSL 2
FédéCP- Chasseurs généreux