Opinion Légalisation du «pot récréatif» versus le projet de loi C71
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Légalisation du «pot récréatif» versus le projet de loi C71

Lettre d'opinion adressée au premier ministre du Canada, Justin Trudeau

Retraité de la Gendarmerie Royale du Canada, Roland Côté s'adresse au premier ministre du Canada, Justin Trudeau. (Photo La Presse canadienne)
Rendez-Vous Nature

À vous M. Trudeau et à tous les élus (es) de votre gouvernement concernant les sujets en titre.

Par Roland Côté, retraité de la Gendarmerie Royale du Canada

Collaboration: Lucie Côté

J’ai 80 ans et je me donne le droit de vous donner mes opinions concernant les sujets du présent documents, appuyés par des exemples et des statistiques, qui n’ont rien à voir avec ceux des «pro-pots» et des «anti-armes à feu». Malheureusement, ces derniers sont supportés par le pouvoir et trop de médias qui font de la démagogie et de la désinformation.

À mes débuts dans la GRC, le «THC» dans les drogues vers 1970-1975 était 20 fois moins puissant que le «THC» dans les drogues d’aujourd’hui. À l’époque, la consommation du cannabis était très souvent, comme aujourd’hui, l’incitatif de départ vers des consommations de drogues plus puissantes qui menaient à des overdoses et trop souvent à la mort.

Quelques exemples des conséquences de ce «pot récréatif» vous amèneront-ils à réfléchir?

En 1976, nous avons intercepté et traduit devant la Cour, un individu avec six joints de «pot récréatif» et quatre cubes de haschich : sentence six mois de prison. Sa sentence terminée, il a passé à une substance plus récréativ, la cocaïne.

Quelques semaines plus tard, il a été retrouvé pendu ; il venait de graduer avec un diagnostic d’overdose. Trois autres cas suffiront : mon cousin, l’ainé de sa famille, a fait ses débuts avec votre «pot récréatif» vers 15 ans; il a progressé jusqu’à la cocaïne pour terminer vers l’âge de 25 ans avec un restant de drogue dans sa voiture, en possession de quelques milliers de dollars et… une balle dans la tête.

Ravagé par la peine

Pour continuer ce drame familial, sa sœur, la quatrième de la famille et l’unique fille qui fréquentait un trafiquant, ami de l’ainé, ne pouvant accepter le meurtre de son frère, s’accrochait au bout d’une corde. Elle aussi avait fait ses débuts avec le «pot récréatif».

Pour terminer cette triste histoire de famille, un autre frère, le 2e de la famille, est devenu paranoïaque et schizophrène vers 17 ans des suites d’une overdose de cocaïne. Il a environ 64 ans et il est interné depuis l’âge de 50 ans pour le reste de ses jours. Lui aussi a fait ses débuts avec le «pot récréatif» qui était alors 20 fois moins puissant que celui que vous voulez légaliser.

Après l’assassinat de leur fils, ma tante et mon oncle dans la soixante, sont décédés à un an d’intervalle, ravagés par la peine et de désespoir de voir leurs enfants mourir à cause des drogues. De plus, un état Américain a légalisé le cannabis il y a six ans. Dans l’année qui a suivi, il y aurait eu cinq fois plus d’accident d’automobiles.

M. Trudeau et vos décideurs, combien de cas de ce genre y aura-t-il encore avant votre légalisation… et combien après ? Tenir votre promesse en vaut-il le coup? Ou des Canadiens éclairés vous feront-ils perdre vos élections en 2019?

Zec Québec Argent

Vous dites que légaliser le pot vous permettra de mieux en contrôler la distribution? Eh bien non, car la pègre est organisée pour le faire illégalement et votre gouvernement n’est pas organisé et loin de l’être. La bataille entre les provinces, voire même les municipalités, est réelle; ces dernières veulent avoir leur part de profit de la vente de la drogue.

En regardant l’organigramme de la pègre qui distribue la drogue illégalement depuis des décennies, votre gouvernement présente un organigramme presqu’identique, mais LÉGALE s’il vous plaît. Cette légalisation rendra des personnes bien connues très riches comme des Hell’s, et comme ces derniers aussi aussi, beaucoup d’autres mourront de cette prise de décision irresponsable.

Contrôle des armes à feu 

M. Trudeau et à tous les élus (es), je suis pour un contrôle des armes à feu. Toutefois, je suis, comme tous les canadiens ayant suivi les règles pour obtenir un permis d’acquisition, je suis CONTRE à 200% de votre projet de loi C71, totalement de trop.

Rien dans ce projet de loi n’apporte un ajout à la sécurité publique. Cette proposition est une amorce qui ressemble au registre qui a été aboli par le gouvernement Harper. Je veux juste vous rappeler, que ce dernier en plus d’avoir coûté plus de 3.5 milliards $, a aussi échoué sur le plan opérationnel. Plusieurs policiers ont payé de leur vie pour y avoir cru.

Qui a accouché de ce projet de loi C71? En tant que policier formateur, et après avoir consulté des avocats, ce contenu est vide sur le plan sécurité publique. Nous retrouvons des contraintes ridicules, des mesures qui ne sont que de l’acharnement contre ceux qui se procurent des armes et munitions «légalement».

Pourquoi une personne ayant un permis de possession arme et munitions doit demander un deuxième permis pour se rendre à ses activités sportives. Vous avez un permis de conduire, est-ce que vous devez demander un autre permis au bureau des véhicules automobile lorsque vous voulez vous déplacer? Le projet de loi C71 est rempli de mesures redondantes.

Pourquoi donner à la GRC le pouvoir de déclarer une arme illégale ? Ça ne relève pas de son pouvoir, mais de celui du législateur. En tant qu’instructeur à la GRC, la grande majorité des membres ne connaissaient pas la différence entre un fusil et une carabine.

Même certaines expressions employées par le législateur sont douteuses, par exemple d’avoir déclaré la AR15 restreinte, alors que c’est une arme de chasse semi-automatique avec un chargeur de 5 balles.

Comme probablement des centaines d’instructeurs au Canada pendant 30 ans pour ma part, et plus pour plusieurs autres, nous avons participé à formmer les futurs acquéreurs d’armes à feu qui devaient se conformer à toutes les règles de sécurité contenues dans le contrôle des armes à feu.

Beaucoup de termes ressemblent à ceux employés par les anti-armes à feu, qui utilisent des termes comme armes d’assaut, ce qui n’existe pas légalement au Canada. Ce sont des termes utilisés par ceux qui mènent des campagnes de peur avec les médias parlés et écrits.

STATISTIQUES * ARMES À FEU VS DROGUES

Club de tir du Bas-Saint-Laurent

Voici les statistiques de mortalité en 2016 et 2017 : par les armes à feu (ou les armes blanches) et les drogues, au Canada et chez nos voisins du Sud pour la même période.

Au Canada

En 2016, au Canada 609 homicides par armes, 2 458 morts par overdose. En 2017, pour la même période, 611 homicides par armes, 3 541 morts par overdose de drogue.

Nos voisins du Sud

En 2016, aux USA, 5 976 personnes décédées par armes à feu, plus de 52 000 morts par overdose. En 2017, 11 650 morts par arme à feu, et 64 087 personnes mouraient par overdose de drogue.

À constater, les drogues font SIX fois plus de morts que les armes à feu.

Projet C71 : superflu

Votre projet de loi C71 est superflu. Il ressemble au défunt registre qui a coûté plus de 3 milliards $. Durant son application, il est mort plus de policiers au Canada que durant tout autre période. Le contrôle en place est déjà plus que suffisant.

Vos groupes qui appuient un resserrement sur votre projet de loi C71 devraient se pencher sur la loi voulant légaliser votre «pot récréatif», les drogues font SIX fois plus de morts en Amérique du Nord que les armes à feu.

Monsieur Trudeau et tous les élus (es), concentrez votre attention sur les criminels, centrez vos énergies à analyser à priori les conséquences de vos éventuelles décisions avant de lancer des promesses «à qui mieux mieux». Vous assurerez ainsi la «vraie» sécurité publique.

* Voir Statistiques Canada.





Zec Québec
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
Guide expert
RDVN Twitter
Virée Rose Johanne
FédéCP
Fondation de la faune du Québec
Guide expert 2
Mont-Lebel Chasse & Pêche
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
Société des collectionneurs de Québec
Fondation de la faune- J'aime la pêche
RDVN Facebook
Chasseurs généreux 2
FédéCP
Zec Québec