Opinion Les pertes de ressources fauniques déplorées sur la zec de Forestville
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Les pertes de ressources fauniques déplorées sur la zec de Forestville

Des actes qui nuisent au développement durable dans la gestion du territoire

Pour le président de l’Association de Chasse et Pêche de Forestville, Jacques Lemaire, « Les gestes posés en réponse à l’abattage des orignaux sont également inacceptables ».
Rendez-Vous Nature

Dans la journée du mercredi 11 avril, des représentants de l’organisme gestionnaire de la zec de Forestville ont rencontré les responsables du secteur Territoire et ressources du Conseil des Innus de Pessamit.

Le principal sujet de la visite était les actes de braconnage qui se sont déroulés dans les limites du territoire sous la gestion de l’organisme qui font présentement l’actualité. (Voir https://www.rendez-vousnature.ca/Nouvll/2018/04/10/decouverte-d-orignaux-abattus-et-mutiles-a-forestville-1093/)

Ces actes ne respectent pas les lois prévues dans la province et doivent être réprimandés. Les représentants de la communauté de Pessamit ont aussi clairement signifié leur désaccord avec la situation et dénoncent ces gestes répressibles.

Du côté de l’Association de Chasse et Pêche de Forestville, un suivi sera effectué auprès du ministère afin de s’assurer que les auteurs de ce dommage causé aux ressources fauniques soient punis de manière exemplaire.

Des actes comme ceux-ci vont assurément à l’encontre des valeurs des gestionnaires de la zec de Forestville et nuisent au développement durable pris en compte lors de la gestion du territoire.

Une collaboration vers un objectif commun

Chasseurs généreux

La rencontre entre les deux organisations a été constructive permettant une collaboration vers un objectif commun, l’exploitation durable des ressources fauniques puisque ces derniers partagent une superficie de territoire.

Les représentants se sont unis pour déplorer les gestes qui ont été commis, ces derniers ne respectant ni les ressources ni la moralité.

L’association de Chasse et Pêche de Forestville a aussi pris connaissance de la scène de mauvais goût sur l’affiche illustrant le Nitassinan de la communauté innue de Pessamit. (Voir https://www.rendez-vousnature.ca/Nouvll/2018/04/11/d-autres-betes-decouvertes-pendues-sur-la-cote-nord-1099/)

En lien avec cet évènement, Monsieur Jacques Lemaire, président de l’organisme mentionne : « Les gestes posés en réponse à l’abattage des orignaux sont également inacceptables ».

Les gestionnaires de l’association tiennent à dissocier l’organisme de ce geste et souhaitent que toutes les actions inadéquates reçoivent les sanctions nécessaires.

RVNature 2

À propos de l’Association de Chasse et Pêche de Forestville

L’association de Chasse et Pêche de Forestville est l’organisme gestionnaire des zecs de Forestville et de la Rivière Laval. Sa mission première est de voir à la gestion équitable de la faune sur ses territoires et au développement des activités de chasse, de pêche, de camping et de plein air.

L’organisation s’efforce de développer des activités récréotouristiques de qualité et de garder les territoires accessibles à tous utilisant le principe d’utilisateur- payeur. Annuellement, c’est plus de 5000 individus qui fréquentent les zecs de Forestville et de la rivière Laval.

Source: Association de Chasse et Pêche de Forestville





Zec Québec
RVNature 2
Zec Québec
Guide expert
Mont-Lebel Chasse & Pêche
Fondation de la faune du Québec