Opinion L'importance de la lunette de visée et ses réticules
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

L'importance de la lunette de visée et ses réticules

Nous vous présentons la troisième partie du «Guide d'utilisation de l'arbalète».

La flèche de chasse type adopte une trajectoire vers le bas. Cette courbe doit intercepter le canal de zone vitale du gibier.
Marius Dechamplain

Un réticule permet, dans un appareil optique, d'effectuer des visées plus précises par des fils croisés simples ou multiples traçant un repère qui permet des alignements.

Je vous présente de la troisième partie du «Guide d'utilisation de l'arbalète à la chasse du gros gibier», un outil de référence permettant d'éduquer les chasseurs et d'assurer la pérennité de la ressource. 

J'ai participé à la préparation de cet ouvrage en compagnie de Suzanne Desjardins, B. Sc. Physique et monitrice de tir et de Louis Hébert, moniteur de tir. Jeannot Ruel, Ernie Wells, la Zec Bas-Saint-Laurent et le Club de tir du Bas-Saint-Laurent ont aussi collaboré à sa rédaction.

Types de lunettes de visées

Il y a deux types de lunettes de visée, soit de puissance fixe ou de puissance variable. Le viseur de la lunette de visée est monté avec des lignes horizontales (les barres), des points, des petits ronds ou des petits triangles qu'on va utiliser comme référence au point d'impact selon la distance de tir. 

Nous avons observé des modèles où les barres sont toutes à la même distance et d'autres dont la hauteur entre elles change, et ce, autant pour les fixes que pour les variables.

En plus, dans le cas de lunette de visée à puissance variable (représentée souvent en vitesse des flèches), la hauteur des barres change avec la puissance à la flèche. 

Donc, si votre réticule central est ajusté pour un tir à 15 m, il faut absolument valider à quelle distance les barres 1, 2, 3 compensent pour atteindre la cible à 20, 25 et 30 m. Nous avons observé des écarts de 10 cm et plus entre les points d'impact des flèches dans la cible. 

Le tableau suivant présente les résultats de nos expériences sans modification de la lunette de visée des chasseurs déjà ajustée de 18 à 32 m. 

Respirez (Réseau zec) Argent

Arbalète

  A B C D
Vitesse (en pieds/s) 292 312 321 334
Réticule 5,3 1,2 -14,5 -11,5
1ere barre 11,7 11 0 -2,6
2e barre 20,5 35,7 1 3,5
3e barre 29,8 47 8,8 7,8
4e barre 44,4 52,4 25,6 14,7
5e barre     44,8 39,6

Mise en garde: Le grossissement nous fait paraître la cible plus proche, mais ne change pas le comportement de la flèche. 

Pratique de tir 20 à 30 mètres

La flèche de chasse type adopte une trajectoire vers le bas. Cette courbe doit intercepter le canal de zone vitale du gibier. 

Par exemple, avec une flèche de 400 grains commençant sa course à la vitesse de 350 pieds par seconde: pour assurer que le vol de la flèche reste dans la zone vitale sans corriger la visée, il faudra tirer à une distance maximale de 26 mètres pour abattre un chevreuil et à peine plus de 30 mètres pour un orignal. 

La trajectoire d'une flèche courbe beaucoup plus rapidement que celle d'un projectile d'arme à feu. Chaque mètre de distance fait une différence au tir à l'arbalète et l'utilisation du télémètre est primordiale. 

 

 

Club de tir du Bas-Saint-Laurent

 

 

 

 

 

 

 




Respirez (Réseau zec) Or
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
RDVN Twitter
Mont-Lebel Chasse & Pêche
Fondation de la faune du Québec
RDVN Facebook
Fondation de la faune du Québec
Réseau Sépaq