Opinion Laissez-nous vous raconter l'histoire de la Winchester 94 pré-64
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Laissez-nous vous raconter l'histoire de la Winchester 94 pré-64

Pour plusieurs collectionneurs, cette arme frappe encore l'imaginaire. Peu importe la raison, tout le monde la désire.

Plusieurs amateurs d'armes possèdent une Winchester 94 pré-64. Peu importe la raison, tout le monde la désire. (Courtoisie iCollector.com)
Alexandre Morin

Parmi les armes à feu en vente sur le marché, très peu font l'unanimité. L'une d'elles est la fameuse Winchester 94 pré-64.

Pour certains, elle est le symbole ultime du « Far West ». Pour d'autres, c’est l'héritage qui rappelle les parties de chasse avec un être cher . Pour la majorité des amateurs d'armes, il s'agit avant tout d'une pièce essentielle de leur collection. Peu importe la raison, tout le monde la désire. Laissez-moi vous raconter son histoire.

Le modèle 1894 (année de sa mise en marché) a été conçue par le célèbre armurier John Browning. Eh oui! La majorité des modèles les plus populaires de Winchester proviennent du génie de Browning. 

Chambré originalement en 32-40 et 38-55, ce nouveau design permettait d'utiliser des cartouches beaucoup plus longues pour une culasse à peine plus grande que le modèle précédent (1892). Ce fut aussi la première carabine chambrée dans le nouveau calibre 30wcf, qui sera plus tard connue comme 30-30. Il s'agira du calibre le plus populaire de la 94.

L'arme de toutes les situations

Contrairement à la croyance populaire, ce n’est pas ce modèle de Winchester qui a servi principalement dans la conquête de l'Ouest, mais plutôt le modèle 1873.

L'année de fabrication y a joué un rôle majeur, mais aussi parce que les cowboys souhaitaient des carabines chambrées dans le même calibre que leur revolver. Ils n'avaient alors qu'une sorte de munitions à transporter avec eux. 

Seigneurie du Lac Métis

Avec sa mécanique simple et durable, sa rapidité de chargement et sa maniabilité, la Winchester modèle 94 était l'arme de toutes les situations.

Que ce soit pour les cowboys, les chasseurs, les policiers, les rangers, les hors la loi ou pour les simples citoyens ordinaires, tout le monde avait une Winchester!  Même les Forces armées des États-Unis, durant la Première Guerre mondiale, ont équipé une partie de leurs troupes avec la carabine à levier.

Pendant 70 ans, son design est resté inchangé, jusqu'au jour où le processus de fabrication a été modifié en raison d’ennuis financiers de la compagnie. 

Changement de garde

En 1964, le traditionnel noyer américain a été remplacé par un bois de seconde qualité recouvert d'une teinture vernie, une couleur bleue des plus ordinaires recouvrît les parties métalliques et la majorité des pièces machinées et forgées ont cédé leur place à des pièces moulées ou coulées.

La réaction du public a été instantanée. À partir de ce moment, les ventes de Winchester se sont mises à décliner car les carabines à verrou modèle 70 et les fusils à pompe modèle 12 ont subi les mêmes transformations pour des raisons de compétitivité. La qualité n'étant plus au rendez-vous, la clientèle se tourna vers la concurrence.

Club de tir du Bas-Saint-Laurent

Après une faillite survenue en 1989 et plusieurs changements de mains, Winchester annonce en 2006 la fin de la production du modèle 94.

En 2010, étant maintenant la propriété de FN/Browning, le traditionnel modèle 94 effectua un retour sur le marché, mais puisqu'il sortait de l'usine de Miroku, au Japon, le prix de l'arme monta en flèche pour atteindre +\- 1 500 $. 

Comme un cowboy!

Alors, la prochaine fois que vous vous demandez si l’achat d'une fameuse pré-64 vaut la peine, dites-vous que pour 500 ou 600$, vous aurez entre les mains une arme de grande qualité, fabriquée aux États-Unis, ayant une valeur de collection. Elle vous procurera les mêmes sensations que celle achetée par un cowboy de 1894!





Zec Québec
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
Sépaq aout 2020
Passion herbale 4
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
Sépaq aout 2020 3
Mont-Lebel Chasse & Pêche
Zec Québec