Réseau Zec Escapade improvisée… en mode équestre!
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Escapade improvisée… en mode équestre!

Une autre aventure dans les « Escapades Zecs » de Mathilde Crépin

Puisque nous trouvions que notre week-end manque un peu de piquant, nous avons donc remédié à la situation et on est parties en camping, avec les chevaux!
Réseau Zec

Vendredi en fin d’après-midi, on a décidé d’aller passer un bout de fin de semaine dans la Zec Batiscan Neilson… à cheval!

Par Mathilde Crépin

On en avait parlé au début de l’été, mais nos fins de semaine étaient dangereusement occupées jusqu’à la chasse, jusqu’à ce qu’on trouve que notre week-end manque un peu de piquant. On a donc remédié à la situation en partant en camping, avec les chevaux!

Samedi après-midi donc, on a fait les bagages, mis les chevaux dans le trailer et on est parties vers la Faune Zec Batiscan Neilson. On avait choisi la Batiscan-Neilson parce qu’elle n’est pas bien loin de Québec et de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, où vivent Rachelle, Cassandra et les chevaux.

On s’était aussi assurées qu’on avait bien le droit d’amener des chevaux dans une ZEC! Tant qu’on ramasse le crottin dans les aires fréquentées (par exemple, si on était allées à la plage, ou sur le chemin principal), et qu’on est bien sûr respectueuses des autres utilisateurs, tout est beau : les ZECs sont beaucoup fréquentées par des habitués, et on ne voulait surtout pas troubler cette belle entente!

Des chevaux en camping !

C’était la première fois que les chevaux partaient « en camping ». Après avoir roulé doucement jusqu’au camping du Martinet, ils ont pu prendre un premier bol d’air frais (tout en restant à l’affût du moindre bruit, nouvel environnement oblige!), pendant qu’on préparait le souper : hot-dogs de luxe au presque coucher du soleil, sur un beau site de camping boisé et calme!

Après avoir mangé, on est parties pour une première balade, qui devait nous mener au lac Martinet. On a décidé de rebrousser chemin peu longtemps après, car on a plutôt décidé d’aller explorer vers le lac Perron, en longeant le ruisseau du même nom et en faisant un arrêt près d’un milieu humide, tout embrumé, alors que la lune se levait et le ciel se teintait de rose.

Il commençait à faire noir en arrivant au lac, alors on y a fait une courte pause, avant de ramener les chevaux pendant qu’il y avait encore un peu de lumière. En revenant, c’était le temps du feu et des smore’s : un régal d’après-balade!

Sépaq juillet 2019

Le lendemain matin, on a rapidement refait un feu en se levant. On avait eu froid une bonne partie de la nuit – trop habituées à la canicule, on n’avait pas vu qu’il annonçait pas mal plus froid pour cette nuit!

Feu, café et chocolat chaud nous ont rapidement réchauffées. Il faut dire que se lever avec les chevaux et les regarder manger paisiblement, en écoutant les grives et les bruants, ça aussi, ça nous réchauffe le coeur.

On se trouvait bien chanceuses d’être en mesure de faire cette escapade!

Partir en balade

Vers 8h, on est parties pour une balade, encore vers le lac Martinet. Après avoir marché un petit moment dans ce qui nous semblait être un sentier de VTT, on a rebroussé chemin, encore une fois, vers le lac Perron.

Là, on a trouvé de beaux accès au lac, qui nous ont même permis de se baigner et de faire une tentative de baignade pour les chevaux!

On est ensuite reparties vers le camping, et on a bifurqué dans le sentier qui menait aux lacs Lème et Fixem.

Cette partie de la randonnée, en forêt, belle et paisible, était magnifique : un huard nous attendait même sur le premier lac!

Club de tir BSL 2

De retour au camping, on a mangé un morceau en se disant… On n’est pas pressées! On repart? Deuxième balade de la journée! On est parties cette fois vers le lac Martin, mais on a décidé d’emprunter un chemin sur notre droite en cours de route.

Ce dernier montait, montait dans la montagne, jusqu’à un immense barrage de castors, et encore plus loin! L’infrastructure s’étendait sur plusieurs dizaines, voire centaines de mètres. Impressionnant! 

Au retour, on s’est arrêtées à la barrière pour donner notre feuille d’enregistrement. Denyse, la dame qui nous avait accueillies la veille, y était toujours, et nous a reçues avec la même chaleur et le même sourire radieux que la veille.

Photos promises, photos dues! Je lui ai montré quelques photos de notre escapade, avant de lui demander si son portrait pouvait faire partie de notre aventure, car ça me rappelait à quel point je rencontre de belles personnes dans les ZEC cet été, tant du côté des gestionnaires que des employés : des gens de coeur, de bonne humeur, qui sèment un peu de bonheur sur notre route!

Un merci spécial à Flavie, Rachelle et Cassandra, les belles cavalières, sans qui cette escapade n’aurait pas été possible!

Merci encore au Réseau Zec pour ces aventures et à SAIL pour tout le bel équipement! #mesescapadeszec #reseauzec #sailpleinairoutdoors





Zec Québec
Club de tir BSL 2
RDVN Twitter
Mont-Lebel Chasse & Pêche
Zec Québec
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
FédéCP
Zec Forestville 2
Guide expert
FédéCP- Chasseurs généreux
Zec BSL été 2019 2
Sépaq juillet 2019 2
RDVN Facebook
Sépaq juillet 2019 4
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
Zec Québec Bronze