Réseau Zec ZEC Forestville : à découvrir pour la chasse de l’ours et de l’orignal
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

ZEC Forestville : à découvrir pour la chasse de l’ours et de l’orignal

Entrevue avec la directrice générale, Catherine Simard

La ZEC Forestville met l’accent sur la chasse de l’ours noir qui a débuté 15 mai jusqu’au 30 juin. Plusieurs sites appâtés s’offrent aux chasseurs, ainsi que les services de guides.
Ernie Wells

La ZEC Forestville qui se définit à juste titre comme un vaste territoire grandeur nature, avec ses 1 325 km2 et ses 935 plans d’eau, dont un grand nombre sont encore inaccessibles.

L’Association de chasse et pêche de Forestville, gère la ZEC Forestville et assure aussi la gestion de la ZEC-Saumon de la Rivière Laval.

Et depuis le 1er juin 2019, les saumoniers peuvent lancer leur soie dans cette rivière qui offre 67 fosses, réparties sur 42 km de pêche, sans contingentement. Une nouvelle espèce très combattive s’offre à partir de cette année aux pêcheurs de la Rivière Laval, le Bar rayé.

En entrevue cette semaine à « Rendez-Vous Nature » des 1er et 2 juin, la directrice générale des deux entités fauniques, Catherine Simard, décrit le volet pêche de la ZEC Forestville, où en plus du saumon, le brochet, l’omble de fontaine, la perchaude et le touladi, ou truite grise, sont les espèces indigènes en demande.

Côté chasse, la ZEC Forestville met l’accent sur la chasse de l’ours noir qui a débuté 15 mai jusqu’au 30 juin. Plusieurs sites appâtés s’offrent aux chasseurs, ainsi que les services de guides.

Zecs Québec Argent 3

La limite est un ours par chasseur, et tous les engins de chasse sont permis. Des forfaits pour l’ours avec sites appâtés sont encore disponibles.

Orignal et petit gibier

Une faune giboyeuse évolue sur l’immense territoire où dominent l’orignal et le petit gibier. La ZEC Forestville se situe dans la Zone de chasse provinciale numéro 18.

Un inventaire de Forêts Faune et Parcs Québec a évalué que le cheptel orignal a haussé de 80 % entre 2006 et 2018 et qu’il a presque doublé en 12 ans, passant de 3 350 bêtes en 2006 à 6 100 orignaux en 2018. L’orignal prend plus en plus de place sur la ZEC Forestville et encore là, la pression est très relative.

FédéCP

Une entrevue exclusive à ne pas manquer avec la directrice générale de la ZEC Forestville, Catherine Simard, à l'émission radio « Rendez-Vous Nature» des 1er et 2 juin 2019. Vous pouvez entendre cet entretien en cliquant ci-haut. 





Zec Québec
FédéCP
Zec BSL été 2019 2
RDVN Facebook