Nouvelles Le RLTP fait des baux exagérés en forêt son cheval de bataille!
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Le RLTP fait des baux exagérés en forêt son cheval de bataille!

Son président, Michel Dorval, souhaite ardemment une rencontre avec le ministre Jonatan Julien

Le président du RLTP, Michel Dorval, dénonce aussi l’imposition des taxes scolaires et municipales, alors qu’il n’y aura jamais d’autobus jaunes en forêt !
Ernie Wells

Le Regroupement des locataires de Terres Publiques au Québec (RLTP) fait des coûts des baux en forêt sa priorité absolue.

C’est le cheval de bataille du président du RLTP, Michel Dorval, qui entend faire modifier les dernières hausses du gouvernement Libéral de mars 2015, dont certaines ont atteint 535% d’augmentation.

Son objectif est d'obtenir de Québec une tarification plus équitable et d'assurer l'accès aux terres publiques à toutes les classes de la société Québécoise.

Son espoir est nourri par des engagements de la CAQ, en campagne électorale. Michel Dorval souhaite ardemment une rencontre prochaine avec le ministre de l’Énergie et des Ressources Naturelles de la CAQ et député de Charlesbourg, Jonatan Julien.

Taxes inutiles

Sépaq septembre 2019 3

Le président du RLTP souhaite un engagement du gouvernement Legault pour réajuster à la baisse les coûts faramineux des baux en forêt. Surtout que plane une possible hausse de 2010 à 2015.

Michel Dorval dénonce aussi l’imposition des taxes scolaires et municipales, alors qu’il n’y aura jamais d’autobus jaunes en forêt.

Quant aux taxes municipales des MRC, qui coutent très chers, aucuns services en retour, alors que le principe des taxes est de fournir des services aux contribuables chasseurs, pêcheurs et villégiateurs.

Selon Le président du RLTP, la dernière hausse des baux était un cadeau aux MRC dans le cadre du pacte fiscal. Mais les MRC ne se sont pas encore "habituées" à ce nouvel apport d'argent et les MRC et ne s'acquittent pas pleinement de leurs responsabilités à l'égard des villégiateurs.

Fondation de la faune- J'aime la pêche

Le Regroupement des locateurs des Terres publiques du Québec compte 3 000 membres à 30$ par année pour les représenter et défendre leurs droits, afin que les 42 252 québécois conservent leur petit coin de paradis dans les forêts publiques du Québec. Une hausse du membership est souhaitée. (www.rltp.qc.ca).

Une entrevue à ne pas manquer pour quiconque songe à réaliser ce rêve d’avoir son coin de paradis en forêt, et pour tous ceux qui seront étonnés du prix à payer pour passer du rêve à la réalité!





Zec Québec
Fondation de la faune- J'aime la pêche
Virée Rose Johanne
FédéCP- Chasseurs généreux