Nouvelles Bail de location en forêt : du rêve jusqu’à la réalité
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Bail de location en forêt : du rêve jusqu’à la réalité

Entrevue avec le président du RLTP, Michel Dorval

À « Rendez-Vous Nature », le président du RLTP, Michel Dorval, explique les différentes démarches à franchir pour que le chasseur et le pêcheur, qui souhaite son coin de paradis en forêt, passe du rêve à la réalité.
Ernie Wells

Nombreux sont les villégiateurs, chasseurs et pêcheurs québécois qui rêvent d’avoir leur petit coin de paradis en forêt.

Comme les quelque 42 500 détenteurs de baux de villégiature qui louent leur petite parcelle de terre en forêt publique, notamment sur les 63 zecs de la province.

La région administrative qui compte le plus grand nombre de baux est le Saguenay Lac Saint-Jean avec 10 549, suivie de la Côte Nord, avec 6 276 baux, la Mauricie, 5 162, l’Outaouais, 1 802 baux, l’Abitibi-Témiscamingue, 1 761, la région de Lanaudière, 1 235 baux, la Capitale nationale, 1 171 baux, le Bas-Saint-Laurent, 1 061 baux, et la Gaspésie/Les Îles, 1 284 baux.

Et tous ces détenteurs payent exactement 6 875 847, 57$ en frais de location annuelle pour, dans la quasi majorité des cas, des chalets qui sont accessibles de cinq à six mois par année.

Et ces quelque 7 M$ de $ par année, représentent la quote-part des MRC en frais en revenus des baux de villégiature pour 2017-2018.

Sépaq septembre 2019

Le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles, qui confie la gestion des baux aux MRC, touche la même quote-part. Et ces 7 M$ sont partagés entre 37 MRC. Juste au BSL, on compte huit MRC qui profitent de ces deniers annuels.

Mais avant de payer un loyer annuel de location, le futur locateur, s’il n’achète pas un chalet existant, devra d’abord s’inscrire à un tirage au sort pour avoir la chance de gagner à la loterie du ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles qui à chaque année, offre des terrains sur les terres publiques. Et ce n’est pas gratuit!

Du rêve à la réalité!

En entrevue exclusive à l'émission radio « Rendez-Vous Nature » des 18 et 19 mai, le président du Regroupement des locataires des Terres Publiques du Québec, le RLTP (www.rltp.qc.ca) Michel Dorval, explique en long et en large les différentes démarches à franchir, ainsi que les coûts reliés à tout le processus, souvent ardu, ponctué de surprises et de frais, avant même que le futur locateur ait acheté son premier « 2 x 4 » pour construire son rêve à proximité d’un plan d’eau.

RDVN Twitter

Une entrevue à ne pas manquer pour quiconque songe à réaliser ce rêve d’avoir son coin de paradis en forêt, et pour tous ceux qui seront étonnés du prix à payer pour passer du rêve à la réalité. Vous pouvez entendre cet entretien en cliquant sur le lien ci-haut. 





Zec Québec
RDVN Twitter
Club de tir BSL 2
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
Virée Rose Johanne